spot_imgspot_img

Gabon : Libreville repense la carte rose CEMAC

La 12e session ordinaire du Conseil des bureaux de la carte rose de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) est réunie depuis le 19 janvier à Libreville pour solidifier les bases structurelles et juridiques de l’institution. Le renforcement opérationnel de ce système d’assurances sous régional devrait permettre d’améliorer la circulation des biens et des personnes et ainsi de soutenir le développement socio économique dans la sous région d’Afrique centrale. Afin de renforcer l’interopérabilité des systèmes d’assurances dans la sous région d’Afrique centrale, le Conseil des bureaux de la carte rose de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) a entrepris sa mue pour l’exercice 2009, avec le renouvellement de ses organes directeurs.

La 12e session ordinaire du Conseil des bureaux de la carte rose CEMAC tient ses assises à Libreville depuis le 19 janvier en présence des délégations venues du Cameroun, du Gabon, de Guinée Equatoriale, du Congo, du Tchad et de République centrafricaine.

Ces travaux ont été inscrits dans une logique de mutation pour doter l’institution d’une base structurelle et juridique renforcée, à même de permettre à ce système d’assurances transfrontaliers de relever le défi de l’intégration sous régionale.

«La 12e session ordinaire se déroule avec un ordre des lieux comportant des points importants pour la vie, voire l’avenir de l’institution. Il est prévu au cours de la session le renouvellement complet du bureau du Conseil des bureaux par des élections, d’un Conseil des bureaux revenant au Gabon, d’un vice-président du Conseil des bureaux revenant au Tchad, de deux membres de la Commission de contrôle et de vérification revenant à la République centrafricaine», a annoncé le président du Conseil des bureaux, Sylvain Ognangue, à l’ouverture des travaux.

Le président en exercice de l’institution a également annoncé «des mutations au secrétariat général permanent par l’élection d’un secrétaire permanent revenant au Congo en remplacement de celui actuellement en poste, ainsi que d’un directeur technique revenant au Cameroun, poste nouvellement créé et non encore pourvu».

Le directeur général des assurances, Jean Baptiste Yama Legnongo, a estimé que le renouvellement total de l’organe exécutif de l’institution, le bureau du conseil, «pourrait laisser croire que l’année 2009 constituera un nouveau départ pour votre organisation, mais il est permis de penser que le renouvellement en question s’inscrit dans la continuité de la politique suivie jusqu’à ce jour par l’organisation».

La carte rose de la CEMAC permet de renforcer la libre circulation des biens et des personnes dans les pays de la sous région en couvrant le conducteur dans tous les pays membres de la zone communautaire.

Ce système a été créé le 1er juillet 1996 à Libreville et rendu opérationnel dès septembre 2002 avec la mise en place des bureaux nationaux, les organes de bases sur le terrain, du Conseil des bureaux, organe de coordination et de supervision avec siège à Bangui, une Commission de contrôle et de vérification ainsi qu’une direction technique nouvellement mise en place.

Un Fonds de garantie Carte rose CEMAC a récemment été créé pour assurer la solvabilité des bureaux nationaux, ainsi qu’une Commission d’arbitrage chargée de trancher sur les différents qui peuvent survenir entre des bureaux nationaux.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES