spot_imgspot_img

Guinée Equatoriale : Obiang Nguema délesté de 4 milliards de francs CFA

Deux paraguayens employés par le chef de l’Etat équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema, et son épouse, Constancia Mangue Nsue Okomo, ont pris la fuite en emportant avec eux près de 4 milliards de francs CFA en argent liquide et objets de valeur dérobés dans les résidences du président. Les deux employés avaient été employés depuis quelques années pour s’occuper de l’entretien des cliniques et des résidences privées de la famille présidentielle. Les services de police de Guinée Equatoriale ont déclaré le 16 janvier dernier que le chef de l’Etat avait été spolié de plus de 4 milliards de francs CFA par des employés chargés de l’entretien des cliniques et des résidences personnelles de la famille présidentielle.

Les deux employés, d’origine paraguayenne, auraient subtilisé chez le couple présidentiel, Teodoro Obiang Nguema et Constancia Mangue Nsue Okomo, pour près de 4 milliards de francs CFA, soit 6,1 millions d’euros, en argent liquide et objets de valeur.

Le couple de paraguayens «travaillaient depuis quelques années pour le président Teodoro Obiang Nguema et son épouse Constancia Mangue Nsue Okomo». Ils s’occupaient de leurs cliniques et résidences privées, ont indiqués les autorités policières équato-guinéennes.

Ils ont «profité, il y a deux semaines, de leur absence pour s’emparer des valises de francs CFA, d’euros et de dollars, des bijoux, des objets de beaucoup de valeurs ainsi que des chéquiers et différents documents bancaires», ont affirmé les enquêteurs.

Ils «semblent avoir bien préparé leur coup», précisent-ils, expliquant qu’après leur forfait, ils se sont rendus à l’aéroport où ils ont «tranquillement fait leur formalités», parvenant à quitter la Guinée équatoriale à bord d’un vol régulier pour Madrid, la capitale espagnole.

Le couple paraguayen était chargé de la gestion matérielle et financière des deux cliniques «Virgen de Guadalupe» des Obiang Nguema, l’une installée à Malabo, la capitale, et l’autre à Mongomo, au centre-est du pays, dans le district natal des Obiang Nguema, sur la partie continentale du pays. Les deux paraguayens s’occupaient également de l’entretien de certaines de leurs résidences privées.

Le président Obiang Nguema et son épouse sont propriétaires ou actionnaires majoritaires dans plusieurs sociétés dans le pays. Des entreprises souvent dirigées par des étrangers, notamment des ressortissants d’Amérique latine et d’Asie pour leurs cliniques, ou des Libanais pour les sociétés de BTP et d’infrastructures.

Si cette affaire ne va pas affecter le rythme de vie du couple présidentiel, elle a de quoi laissé perplexe le président équato-guinéen sur la confiance et la sécurité dans son proche entourage.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,846FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES