spot_imgspot_img

Gabon : La CEB maintient ses objectifs sociaux malgré la crise

Le gouverneur de la province de l’Ogooué-Lolo, Pascal Yama Lendoye, a entrepris une tournée du 14 au 17 janvier dernier dans les unités de production de la Compagnie équatoriale des bois (CEB), Precious Woods, pour féliciter les dirigeants de cette société sur les perspectives financières et la politique sociale de l’entreprise. Malgré la crise financière qui frappe de plein fouet la filière bois, la CEB n’a procédé à aucun licenciement et poursuit l’aménagement de logements sociaux décents pour ses employés. La crise qui frappe de plein fouet le secteur de l’exploitation forestière n’est pas parvenue, en tout cas pour le moment, à écorner les ambitions de la Compagnie équatoriale des bois (CEB), Precious Wood, dans la province de l’Ogooué-Lolo, où elle poursuit le développement de ses activités et la mise en œuvre de sa politique sociale.

Le gouverneur de la province de l’Ogooué-Lolo, Pascal Yama Lendoye, a visité les différentes unités de production de la société du 14 au 17 janvier dernier, pour féliciter les dirigeants sur l’amélioration des conditions de travail et de vie des employés et de leurs familles.

«Je félicite les responsables de la CEB qui prennent à bras le corps le bien-être de leurs travailleurs. Nous avons visité les bases-vies et nous avons vu des améliorations conformément aux instructions du ministre de l’Economie forestière, qui avait demandé, lors de son passage ici il y a cinq mois, de faire des efforts dans ce sens», a déclaré le gouverneur de la province.

Les répercussions de la crise financière internationale sur le secteur du bois, l’un des premiers et plus durement touché, n’ont pas freiné la société dans ses efforts pour le développement de l’activité socio économique de cette province centrale du pays.

La CEB compte près de 250 personnes employées, représentant une communauté de plus de 1000 personnes. Depuis le début de la crise, aucun licenciement économique n’a été enregistré dans cette société, contrairement à d’autres sociétés telles que Bonus Harvest ou Exploitation gabonaise de bois (EGG), qui ont mis la clé sous la porte, ou encore Corà Woods qui pâti gravement de cette situation.

Le directeur adjoint d’exploitation de la CEB, Philippe Jeanmart, a confirmé le bon avancement des chantiers la base-vie de la société, qui comprend la construction de quatre lavoirs, trente six maisons et trois points d’eau.

«Je prends acte des efforts considérables que vous déployez ici. Cette démarche obéit au projet de l’Etat pour qui des conditions de vie et de travail décentes des salariés de toutes les entreprises implantées au Gabon», a expliqué Pascal Yama Lendoye.

La CEB transforme près de 80% de sa production. Elle est installée depuis 1987 dans le département de Mulundu, à Lastourville, et est présente depuis 1946 au Gabon.

La société compte trois campements à Lélama, Milolé et Okondja. Ses activités forestières sont centralisées dans le site de Bambidie, base-vie principale située à 30 kilomètres à l’est de Lastourville. Cette base est composée de bureaux administratifs et techniques, d’un parc matériel, d’un dispensaire, d’une série de logements pour cadres et ouvriers, d’une école, d’un économat et d’une boulangerie.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,846FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES