spot_imgspot_img

Gabon: Le gouvernement s’active à la réalisation des infrastructures de la CAN 2012

Le gouvernement a marqué « son accord total avec les conclusions du Comité de Pilotage de la CAN (COPICAN) et a donné en conséquences des instructions précises aux différents ministères concernés pour une accélération de l’avancement de ce chantier », a rapporté le Porte-parole du gouvernement ce jeudi à l’issue du Conseil des ministres. Selon le communiqué final, « l’évolution de ce dossier particulièrement sensible et emblématique» sera suivie au quotidien par un groupe de travail restreint.

Le groupe est composé du « ministre de la Jeunesse et des Sports, du ministre auprès du Premier ministre chargé des la Coordination et du suivi de l’action gouvernementale, du ministre des Finances, du ministre de la défense, du ministre du Logement, de l’Habitat et de l’Urbanisme ».

Il aura pour mission « d’arrêter la liste des projets d’infrastructures à construire et à réhabiliter, de déterminer le coût de ces infrastructures, … de mettre en place, sur proposition du ministre chargé des sports, le comité d’organisation de la CAN 2012 ».

Il a été demandé à tous « les ministères dont l’action concourt à un niveau ou un autre, dans l’organisation de la CAN 2012, de faire parvenir sous huitaine, l’évaluation des besoins en investissements de leurs secteurs au ministère des Sports servant de point focal unique pour la gestion de ce projet; afin d’avoir rapidement un coût global définitif de celui-ci ».

Dans cette perspective, le gouvernement a envisagé « la possibilité, au regard du volume important des investissements à réaliser dans un bref délai, de rechercher d’autres sources de financement en plus des ressources propres de l’Etat » pour la réalisation des infrastructures liées à l’organisation de la phase finale de la CAN.

Devant ce « dossier particulièrement sensible et emblématique qui demeure l’une des priorités absolues du chef de l’Etat et du gouvernement, les plus hautes autorités ont insisté sur la « nécessité, pour le ministre des Finances, d’accélérer le rythme des décaissements des ressources mises à la disposition du ministère de Sports à partir de la dotation de 2008, afin d’assurer le paiement régulier des entreprises adjudicataires des travaux », a conclu le porte-parole du gouvernement.

Le COPICAN sera chargé de la gestion de l’ensemble des activités liées à la co-organisation par la Gabon et la Guinée Equatoriale en 2012 de la Coupe d’Afrique des Nations de football.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,855FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES