Le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, dans un point de presse tenu ce vendredi à Libreville, a indiqué qu’une quarantaine de prisonniers est à l’origine de la mutinerie qui s’est déclarée lundi dernier à la prison centrale de Libreville.

« Cet événement regrettable est survenu suite à une tentative d’évasion d’une quarantaine de prisonniers. Ce qui a entrainé comme conséquence deux morts et neuf blessés », a déclaré André Mba Obame.

Selon lui, une enquête est en cours pour s’assurer de l’effectivité de la culpabilité des meneurs de cette mutinerie avant de les trainer dans les tribunaux.

Pour le ministre de l’Intérieur, les mutins envisageaient une évasion collective pour qu’enfin des milliers de prisonniers se retrouvent dans les rues. « Nous avons empêché un carnage, car les forces de l’ordre étaient prêtes à fusiller n’eut été ma présence », a explique M. Mba Obame.

Le ministre a par ailleurs reconnue que les conditions de vie sont médiocres à la prison centrale de Libreville, tandis que les murs cassés à 60%. A ce titre, il a indiqué que des mesures d’urgence sont prises pour parer au plus préssé.

« Nous allons travailler d’arrache pied pour l’amélioration des conditions de vie des détenus à la prison centrale », a rappeler le ministre Mba Obame.

« Un travail est entrain de se faire entre le ministère de la Justice et celui de l’Intérieur afin de voir comment régler d’une manière définitive le problème des prisonniers en détention préventive », a-t-il conclu.

Ces mutins qui se sont soulevés lundi dernier, revendiquaient une amnistie générale, la présence du président gabonais Omar Bongo Ondimba à qui ils souhaitaient exposer leurs difficultés. Ils réclamaient également le jugement pour ceux qui sont en détention préventive depuis plus de 5 ans, une bonne ration alimentaire, bref une amélioration de leurs conditions carcérales.

Construite en 1956 pour accueillir 300 personnes, l’unique prison centrale de la capitale gabonaise compte aujourd’hui environ 1500 détenus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here