spot_imgspot_img

Gabon : Les travaux de construction de la nouvelle prison démarreront dans deux mois

Au cours de deux conférences de presse tenues les vendredi et samedi à Libreville, le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, a donné le bilan officiel de la mutinerie du lundi 19 janvier à la prison centrale de Libreville qui est de deux morts et neuf blessés, côté mutins et a annoncé que le gouvernement gabonais s’apprête à construire une prison ultra moderne à Oyem, une ville située à environ 30 km de Libreville, au nord du pays.

« La situation a été provoqué par une quarantaine de détenus qui ont surpris les agents de permanence en prenant en otage quatre gardiens de prison à qui ils ont arraché les armes, ainsi que des détenus dont trois Français, une Chinoise et un Malaisien », a rappelé le ministre.

« Ils se sont perchés sur le toit de la prison vers 6 heures du matin et étaient sur le point de s’évader. Trahis par leurs propres collègues, ils ont abattu le traître et ont investi toutes les cellules dont celles des femmes où ils ont pris en otage les quatre vingt détenues », a-t-il poursuivi.

Signalons que les dégâts sont énormes car la prison a été détruite selon le ministre, à plus de 60%.

Construite depuis 1956 pour une capacité de 300 détenus, la prison centrale de Libreville compte actuellement 1400 détenus. Ainsi, ce problème de surpopulation carcérale a donné l’occasion au gouvernement, à en croire M. Mba Obame, de construire une nouvelle prison qui répondra aux critères internationaux.

« Les travaux démarreront probablement dans deux mois. Et le coût de l’investissement avoisinerait les 25 milliards de francs CFA. La durée prévisionnelle des travaux sera de 30 mois », a précisé le ministre.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,857FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES