Gabon: La Communauté internationale fait le bilan d’étape de la situation en RCA au lendemain du DPI

La Communauté internationale, réunie, les 26 et 27 janvier 2009 à Libreville, a exprimé sa satisfaction au lendemain de la mise en œuvre de la « Feuille de route » issue du Dialogue politique inclusif en République centrafricaine (RCA), du 8 au 20 décembre derniers à Bangui, sous l’égide du médiateur de la crise centrafricaine, le président gabonais, Omar Bongo Ondimba.

C’est ce qui ressort du communiqué final livré à la presse mardi dans les locaux du ministère des Affaires étrangères par les Représentants et Envoyés spéciaux d’organisations internationales pour la RCA, à l’issue des travaux de la deuxième réunion des Délégués et Envoyés spéciaux desdites organisations suite aux recommandations de la première réunion consultative sur la prévention et la gestion des conflits, entre l’ONU et l’Union Africaine (UA) à Bahar Dar en Ethiopie du 26 au 27 juillet 2008.

Prenaient part à cette rencontre avec la presse nationale et internationale, outre le ministre délégué aux Affaires étrangères, Noël Nelson Messone; Albert Akendengué, Haut représentant spécial du président de la République gabonaise en RCA; l’ambassadeur François Lonseny Fall représentant spécial du secrétaire général de l’ONU; Sadok Fayala, envoyé spécial du président de l’UA et maître Djovi Gally, en tant qu’envoyé spécial du secrétaire général de la Francophonie à Bangui.

A l’entame de la rencontre, le ministre délégué aux Affaires étrangères s’est réjoui de la tenue de ce conclave destiné à l’évaluation du DPI en RCA. Il a également félicité le gouvernement centrafricain tout en notant le rôle crucial joué par le médiateur Omar Bongo Ondimba pour le rétablissement de la paix dans ce pays.

Selon le communiqué obtenu par GABONEWS, « la rencontre a permis aux Représentants et Envoyés spéciaux de faire une évaluation du DPI (…) et l’état de mise en œuvre des recommandations issues de ce dialogue ».

Notant avec satisfaction la bonne tenue des travaux, les participants ont salué la large participation de la classe politique centrafricaine, ainsi que l’engagement inlassable du président gabonais en faveur de la paix et de la réconciliation en Afrique.

Ils ont en outre félicité tous les acteurs impliqués pour leurs appuis politique, matériel et financier notamment les gouvernements et les organisations internationales, émettant l’espoir de voir la mise en place rapide du Comité de suivi du forum de Bangui et après avoir salué la formation du nouveau gouvernement en RCA comprenant les entités ayant pris part aux travaux.

Enfin, « les Représentants et Envoyés spéciaux se sont félicités de l’important rôle joué par les forces de la Mission de consolidation de la paix de la Communauté des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) en abrégé MICOPAX, pour les mesures de sécurité en vue de la participation des différentes entités au Dialogue.

Notons qu’une réunion du Comité de suivi de l’Accord de paix global devant entériner la mise en place du Comité de pilotage et du calendrier d’exécution du programme de démobilisation, désarmement et réintégration des combattants se tient ce jeudi 29 janvier à Libreville.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....