Les militaires retraités regroupés au sein du syndicat national des agents retraités des forces de défense et de sécurité (SNARDFS) ont réclamé samedi à Libreville, la finalisation de leur dossier sur le paiement des services rendus, au cours d’une assemblée générale tenue dans la capitale gabonaise.

”Nous interpellons pour une énième fois les autorités sur la nécessité de mettre en place cette commission qui devait être représentative de toutes les parties impliquées dans ce dossier”, a déclaré le porte-parole des militaires retraités, le lieutenant Mbina Pambou.

”Si rien n’est fait jusqu’au 13 février, cela signifie que les autorités nous poussent à la rébellion”, a averti M. Mbina Pambou.

Les militaires retraités ont souhaité que soit mise rapidement en place une commission de travail, seul cadre à leurs yeux de réflexion en vue de la résolution de ce dossier à rebondissements.

Depuis plus de deux ans, les militaires retraités ne cessent de monter au créneau pour exiger le paiement des services rendus lorsqu’ils servaient encore les forces de sécurité et de défense.

En 2007, ces militaires avaient incendié plusieurs camions grumiers sur la route nationale n°1 à la hauteur du village Essassa.

Ces militaires démobilisés pour limite d’âge sont estimés à près de 14.000 sur l’ensemble du territoire.

Dans le cadre de la résolution de cet épineux, problème, le ministère des Finances en collaboration avec le ministère de la Défense nationale ont réussi à réintégrer un bon nombre d’entre eux comme agents de sécurité dans les services du trésor.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here