Gabon : Les vaccinateurs sur les bancs de l’OMS dans le Haut-Ogooué

En vue d’élargir le champ des bénéficiaires des programmes provinciaux de vaccination, le gouverneur de la province du Haut-Ogooué, Bertrand Moundounga, a officiellement lancé le 5 février dernier à Franceville l’atelier de formation des vaccinateurs. Soutenues par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ces assises visent à donner aux responsables des Programmes élargis de vaccination (PEV) de quatre provinces les stratégies adéquates dans le cadre de l’approche «atteindre chaque district».

Dans le cadre du renforcement de la couverture vaccinale sur l’étendue du territoire gabonais, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a apporté son soutien à l’atelier de formation ouvert le 5 février dernier à Franceville, dans le sud-est du pays, sur l’approche «atteindre chaque district» à l’intention des gestionnaires du Programme élargi de vaccination (PEV) des régions sanitaires du Haut-Ogooué, de l’Ogooué-Ivindo, de l’Ogooué-Lolo et de l’Ogooué-Maritime.

Le gouverneur de la province, Bertrand Moundounga, a ouvert les travaux en soulignant l’importance de la couverture vaccinale, qui demeure l’un des principaux indicateurs de développement d’un pays.

La couverture vaccinale au Gabon enregistre des succès depuis deux ans, dépassant aujourd’hui les 80% grâce à l’engagement des acteurs de la santé et à une rallonge du budget au Programme élargi de vaccination (PEV).

Pour renforcer l’efficacité du PEV, le gouverneur Moundounga a appelé à la prise en compte des quatre composantes principales que sont le renforcement des liens avec la communauté, le suivi des activités pour action ou monitorage, la supervision formative des personnels ainsi que la gestion efficiente des ressources disponibles.

Le représentant national de l’OMS, le docteur AbdoulayeYam, a expliqué que la collaboration entre le ministère de la Santé publique et l’OMS pour le renforcement des capacités des gestionnaires du PEV au niveau opérationnel s’inscrivait dans la perspective d’atteindre, d’ici 2010 ou plus tôt, une couverture vaccinale d’au moins 90 % au niveau national et de 80% dans chaque district pour tous les antigènes du PEV.

«Cet objectif cadre bien avec l’objectif 4 du Millénium qui vise à réduire de 2/3 le taux de mortalité infantile et maternelle d’ici 2015», a rappelé le représentant national de l’OMS, soulignant que la stratégie «Atteindre Chaque District» (ACD) adoptée par l’OMS et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) était une «opportunité pour offrir un accès plus équitable aux services de vaccination et de soins de santé primaires».

Le docteur Abdoulaye Yam a souhaité «qu’au terme de cet atelier, chaque département soit capable d’élaborer un plan de mise en œuvre réaliste pour permettre d’atteindre le noble objectif de 90 à 80 % de couverture vaccinale».

Cette formation vise le renforcement des capacités des équipes des départements sanitaires en vue de la mise en œuvre effective de l’approche ACD sur l’étendue du territoire national avec ses cinq composantes essentielles que sont le rétablissement de la stratégie avancée de vaccination ; le renforcement des liens entre la communauté et les services de santé ; la supervision formative ; le monitorage pour action, ainsi qu’une meilleure planification et gestion des ressources.

Le Maire de Franceville, le général Jean Pierre Doumbénény, et le Conseiller du ministre de la Santé publique, le docteur Constant Roger Ayenengoye, ont pris part à l’ouverture des travaux.

Cette opération qui vise à rapprocher les populations les plus enclavées des systèmes de santé intervient alors qu’une grève générale des agents de la Santé suspend les activités, mêmes minimales, dans tous les centres de santé du pays, entraînant d’importants risques sanitaires pour les populations les plus démunies.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,711FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES