Gabon : 240 milliards F.CFA pour fluidifier les axes routiers Sud-Est de Libreville

Le premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a officiellement lancé le 9 février les travaux de réaménagement de la Nationale 1 et la construction de la voie de contournement Sud de Libreville, reliant le PK15 à Owendo. Ces importants travaux d’aménagements routiers sont entièrement financés par la Deutch Bank Espagnola dans le cadre d’une ligne de crédits mise à la disposition du gouvernement gabonais à hauteur de près de 240 milliards de francs CFA pour des travaux qui devraient s’étendre sur 40 mois.

L’engorgement des principales voies d’entrée au Sud Est de la capitale gabonaise pourraient être pallié par les importants travaux d’aménagements routiers officiellement lancés le 9 février dernier par le chef du gouvernement, Jean Eyeghé Ndong, en présence de plusieurs membres du gouvernement et des partenaires espagnols de ce projet.

Le projet d’aménagement des infrastructures routières de la périphérie Sud-Est de Libreville sera réalisé sur 40 mois par l’entreprise espagnole CCL Peninsular SA, sur les financements débloqués par la Deutch Bank Espagnola à hauteur de 240 milliards de francs CFA.

Ces travaux d’aménagement routiers concernent le tronçon qui relie le PK12 à la localité de Ntoum, long de 28,3 kilomètres, avec la réfection totale de la chaussée existante et la mise en deux fois deux voies de 3,80 mètres avec terre-plein central, deux bandes d’arrêt d’urgence de 2,60 mètres et deux accotements de 1,20 mètres, l’ensemble sur une plateforme de 27 mètres de largeur.

Il s’agit également de l’axe Ntoum-Nsilé, long de 65,3 mètres, pour lequel il est prévu la réfection totale de la chaussée existante et l’élargissement de 8 mètres de largeur des bandes de déroulement, avec deux accotements de 1 mètre de part et d’autre. La largeur de la plateforme ainsi offerte sera de 10 mètres.

Concernant l’axe Nsilé-Bifoun, long de 62,5 kilomètres, les travaux prévoient la réhabilitation des zones dégradées et le renouvellement de la couche de roulement en béton bitumineux sur une épaisseur de 5 cm.

L’aménagement de la voie de contournement Sud de Libreville entre le PK15 et Owendo devrait permettre d’ouvrir une nouvelle voie entre le PK15 et la commune d’Owendo, qui sera aménagée en deux fois deux voies avec un terre-plein central et deux accotements de 1,20 mètres de part et d’autre. Elle offrira une plate forme moyenne de 25 mètres.

La réalisation d’un échangeur au PK15 doit enfin faciliter les échanges entre la route Nationale 1 mise en deux fois deux voix, la future bretelle en direction de Malibé et Santa Clara et la voix de contournement Sud de Libreville.

La construction d’une gare routière aux alentours du PK15 et des infrastructures liées, devrait enfin permettre de désengorger l’entrée de Libreville et de fluidifier les transports interurbains, et partant l’activité socio-économique du pays.

«S’agissant de la route nationale, il faut noter que la très forte dégradation du tronçon Libreville-Nsilé, long de 105 kilomètres et âgé de plus de 26 ans, ce qui est au delà de sa durée de vie de conception qui était de 15 ans, rend difficile sont utilisation», a expliqué le ministre des Travaux publics.

«La réhabilitation de la route Nationale 1, la construction d’un échangeur au PK15 et la voie de contournement de Libreville Sud par Owendo, permettront d’une part la liaison du centre du pays avec le port en eau profonde d’Owendo, véritable poumon économique du Gabon et d’autre part d’alléger le trafic et de garantir une fluidité et davantage de sécurité pour les usagers en séparant le flux des marchandises et des passagers», a poursuivi Flavien Nziengui Nzoundou.

«Dans la perspective de la Coupe d’Afrique des nations 2012, des populations nombreuses viendront du Nord et du Sud du pays avec comme point de convergence la localité de Bifoun», a expliqué le ministre de tutelle, annonçant «l’aménagement de la voie menant à la Fondation Amissa Bongo, à Agondjé, (…) qui servira d’accès au stade en construction dans cette localité».

Le directeur général du financement international de la Deutch Bank Espagnola, Ignacio Ramiro, a souligné «l’intérêt et la volonté de notre banque, malgré la crise financière sans précédent à vous soutenir dans ces différents projet».

Rappelant les fruits de leur coopération avec le Gabon, monsieur Ramiro a évoqué «le financement de l’hôpital régional de Tchibanga», et salué «la mise en place d’une ligne de crédit qui nous permet aujourd’hui de financer cette importante réalisation».

Le président directeur général de la société espagnole adjudicatrice des travaux, Mauricio Toledano, a enfin assuré que les travaux se feront dans «le respect le plus strict des lois gabonaises et de ses us et coutumes, l’apport de technologies constructives ainsi que notre désir de nous insérer dans le tissu économique et social du pays en créant des partenariats avec le monde des affaires et du travail».

Sur un réseau routier de plus de 11 000 kilomètres, le Gabon ne compte actuellement pas plus de 1 200 kilomètres de routes bitumées. Les grands projets entrepris par le gouvernement pour le renforcement des infrastructures routières sur l’étendue du territoire national devraient permettre au pays de développer les secteurs d’activités hors pétrole pour lutter contre la pauvreté et réduire la dépendance de l’économie nationale aux recettes de ces ressources tarissables.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....