Le Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong a procédé vendredi à Libreville à l’installation des membres du comité national d’éthique pour la recherche scientifique.

Lors de cette installation, M. Eyeghé Ndong a défini les missions dudit comité tout en exhortant les promus à respecter les règles d’éthique définies pour le bon fonctionnement de cette structure qui comportent trois grandes exigences.

‘’Les membres du comité d’éthique pour la recherche nationale doivent faire montre de responsabilité, poser un regard critique sur les propositions des uns et des autres tout en restant ouvert au débat contradictoire, ajoutant que la communication doit prévaloir dans ce milieu afin de mieux gérer la structure et ses membres. Enfin, les membres doivent garder la probité et l’intégrité morale et surtout intellectuelle’’, a-t-il indiqué.

Le comité national d’éthique pour la recherche est un organe régulateur dans la recherche scientifique en définissant et en réfléchissant sur les questions de la prospection scientifique afin de prévenir les dérapages tous azimuts souvent observés dans ce domaine.

Ce comité est composé de 15 membres dont : le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de la justice, de la culture, de la communauté chrétienne et musulmanne, de l’association des sage-femme, des biologistes, de l’ordre des médecins et l’association des malades.

Le président dudit comité est désigné par élection et le comité entame ses travaux en juin prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here