spot_imgspot_img

Politique: Les leaders de l’UPG et de l’ADERE reçus par Omar Bongo Ondimba

Les leaders de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou et de l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE, majorité présidentielle), Didjob Divungi Di Dinge, par ailleurs vice-président de la République, ont été reçus mardi en audience par le président Omar Bongo Ondimba.

M. Mamboundou a évoqué avec le numéro un gabonais la crise financière internationale et le projet de la zone franche de l’île Mandji (Port-Gentil).

‘’Nous avons discuté avec le chef de l’Etat de la crise financière internationale et du projet de la zone franche de l’île Mandji. Nous avons dit au président que cela était un projet structurant’’, a déclaré le chef de file de l’opposition à sa sortie d’audience.

L’UPG est partie prenante dans le cadre de la co-gestion de la commune de Port-Gentil où ce projet sera réalisé.

Pour sa part, le leader de l’ADERE qui était accompagné de son état-major politique est allé discuter avec le président Bongo Ondimba des questions inhérentes au fonctionnement de sa formation politique au sein de la majorité présidentielle, mais aussi de l’absence des membres du parti dans le gouvernement composé le 14 janvier dernier par le premier ministre Jean Eyéghé Ndong.

‘’Nous avons parlé avec le chef de l’Etat de la vie du parti et nous avons aussi évoqué notre sortie du gouvernement. Notre appartenance à la majorité présidentielle est une évidence, c’est pourquoi nous avons souhaité avoir des explications par rapport à notre base sur la sortie de notre parti du gouvernement’’, a déclaré M. Divungi Di Dinge.

‘’Depuis 2001, l’ADERE a toujours été présent au gouvernement. Nous prenons acte (…) mais qui dit que nous ne serons pas dans un prochain gouvernement’’, a-t-il conclu.

L’unique ministre de l’ADERE, Dieudonné Pambo qui a occupé les portefeuilles de la Décentralisation et de l’Enseignement supérieur a été sorti lors du remaniement ministériel de janvier dernier.

Exprimez-vous!

  1. « Nous prenons acte de notre sortie du gouvernement, mais qui dit que nous ne serons pas dans un prochain gouvernement », a ronflé le malheureux didjob.

    Mon Dieu ! Mais qu’est donc arrivé à ces êtres humains ?

    vraiment effrayant, pathétique et douloureux pour ces pauvres âmes vidées de leurs substances !

    Pauvre di dingue.

    Bongo a finalement réussi à le rendre dingue. Et son « mwane moungodji » Mamboundou est en train de lui emboîter la pas.

    Ah Mwane Mam’

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES