Madagascar: L’opposition malgache annonce sa prise de pouvoir et l’organisation des élections dans 24 mois

L’opposition malgache conduite par le jeune maire d’Antananarivo, Andry Rajoelina, qui refaisait une apparition publique après onze jours en cachette, a annoncé ce samedi sa prise de pouvoir dans le pays et a déclaré que le chef de l’Etat « n’est plus à même d’exercer les attributions qui lui sont dévolues par la Constitution et (…) il est patent que les forces armées (lui) refusent l’obéissance , rapporte des sources de l’AFP dans la Grande île.

Comme annoncé, précise l’AFP « l’opposant malgache Andry Rajoelina, est apparu en public, samedi 14 mars, pour la première fois depuis qu’il a fait l’objet d’une tentative d’arrestation, voilà onze jours. Au moins 15 000 personnes assistaient à ce meeting sur la place du 13-Mai, dans le centre de la capitale, Antananarivo ».

Peu avant, indique –t-il, les « ministres » de sa « Haute Autorité de transition » escortés d’une trentaine de militaires, ont pris possession des bureaux désertés du chef du gouvernement de Marc Ravalomanana.

« Le président de la République, l’Assemblée nationale, le Sénat, et le gouvernement sont déchus de leur fonctions », a alors déclaré le « premier ministre » de l’opposition, Roindefo Zafitsimivalo Monja.

Selon toujours l’AFP, M. Monja a annoncé que le « gouvernement de transition exerce immédiatement ses fonctions », et prend « l’engagement d’organiser les élections présidentielle, législatives, communales dans un délai qui ne peut dépasser 24 mois ».

Ce texte, signé par Andry Rajoelina, a été déposé dans la matinée devant la Haute Cour constitutionnelle, priée d’en « prendre acte » et de « prononcer la déchéance de leurs fonctions du président de la République, de l’Assemblée nationale et du Sénat ».

Madagascar est plongé depuis fin janvier dans sa pire crise politique depuis l’avènement au pouvoir de M. Ravalomanana en 2002. Plus d’une centaine de personnes ont été tuées dans ce conflit depuis le début de la crise, le 26 janvier.

Vendredi, des soldats malgaches dissidents ont annoncé avoir envoyé des chars à Antananarivo, pour repousser d’éventuels mercenaires recrutés par le président Ravalomanana. Les mutins ont nié être aux ordres d’Andry Rajoelina, ancien maire de la capitale. Le chef de l’Etat avait de son côté appelé le peuple à s’organiser pour repousser les mutins et à défendre le palais présidentiel.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa, le miraculé du coronavirus

La pandémie aurait pu affaiblir le chef de l’Etat, il n’en est rien. Sa gestion de la crise a réconcilié la population avec la...

Coronavirus en Afrique du Sud : un tribunal juge « irrationnelles » les restrictions en matière de confinement

Un tribunal sud-africain a jugé "inconstitutionnelles et invalides" certaines réglementations de confinement pour lutter contre le coronavirus imposées par le gouvernement. Le juge a qualifié...

Mort de George Floyd : l’Afrique oscille entre indignation et retenue

Le président du Ghana a été l’un des rares chefs d’Etat à condamner fermement le racisme aux Etats-Unis, aux côtés de stars du football...

Pénuries, faim et pauvreté : les Africains inquiets des conséquences du coronavirus

Selon une enquête menée dans huit pays, 81 % des personnes interrogées se disent confiantes dans la capacité de leurs dirigeants à limiter les...

Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le mardi 2 juin

L’Afrique comptait ce mardi 2 juin 153 325 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 4 356 personnes sur...

En Afrique, Accor mise d’abord sur une reprise au Maroc et en Égypte

S’il a dû tailler dans ses effectifs sur le continent à cause des conséquences la crise sanitaire, Accor espère un redémarrage en priorité en...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : Le Gabon en phase critique de l’épidémie

Selon le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil), le pays est en phase...

Covid-19 : la vie prend-elle le pas sur les mesures barrières ?

Doit-on parler d'inconscience, d'irresponsabilité, d'insouciance ou d'imprudence des populations au moment où, un peu partout, en dépit de la nécessité de respecter les mesures...

Covid-19 : communication et sanction doivent aller de pair

Les multiples sorties auxquelles se livrent les autorités administratives jouant un rôle de premier plan dans la lutte contre la propagation du Covid-19, ressemblent...

Gabon | Investissement : Vous pourrez désormais créer votre entreprise en ligne !

Dans le cadre de l’amélioration de son climat des affaires après la perte de précieux points dans les derniers classements du rapport Doing Business,...

Total Gabon : 30 milliards de dividende payables à partir du 11 juin

Les actionnaires de Total Gabon percevront à partir du 11 juin prochain leur dividende net d’impôts au titre de l’exercice 2019 de 11 dollars...