Le diplomate camerounais accrédité au Gabon, Samuel Mvondo, a déclaré ce dimanche matin, au nom du président de la République du Cameroun, Paul Biya, et en son nom propre la tristesse qui les afflige après l’annonce du décès de la Première Dame du Gabon, Edith Lucie Bongo Ondimba, survenu samedi à Rabat au Maroc en milieu d’après midi (16 heures GMT).

Le Représentant de Yaoundé à Libreville a déclaré qu’« Edith Lucie Bongo Ondimba menait un combat pour l’Homme. Elle partageait ces valeurs avec Chantal Biya. C’est pourquoi, a-t-il ajouté, nous sommes très sensibles, à son départ prématuré ».

« Paul Biya a envoyé un émissaire au Président Bongo dès qu’il a appris la nouvelle, afin de lui présenter en son nom et au nom du peuple camerounais tout entier ses sincères condoléances », a-t-il précisé.

La première Dame du Gabon Edith Lucie Bongo Ondimba est décédée des suites d’une longue maladie à l’âge de 45 ans, et laisse derrière elle deux enfants (garçon et fille).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here