spot_imgspot_img

Gabon : Le repreneur marocain de l’UGB dévoile son plan de développement

Le président directeur général de l’Attijariwafa Bank, Mohamed El Kettani, a été reçu le 13 mars dernier à Libreville par le chef de l’Etat gabonais pour détailler son plan de développement au Gabon, suite à l’acquisition récente de 59% des parts de l’Union gabonaise de banque (UGB) auprès du Crédit agricole français. Le repreneur de l’UGB a notamment annoncé une densification du réseau sur le territoire national ainsi qu’une politique de dynamisation des Petites et moyennes entreprises et industries (PME/PMI) gabonaises.

Les ambitions du repreneur marocain de l’Union gabonaise de banque (UGB) ont été dévoilées le 13 mars dernier à Libreville par le président directeur général du groupe marocain Attijariwafa Bank, Mohamed El Kettani, à l’issue de son entretien avec le président Bongo Ondimba.
Le PDG du groupe bancaire marocain s’est entretenu avec la chef de l’Etat en présence du ministre gabonais des Finances, Blaise Louembe, et l’ambassadeur du Maroc au Gabon, suite au rachat récent de 59% du capital de l’UGB auprès du groupe français Crédit agricole.

Le repreneur de l’UGB a notamment insisté sur sa volonté de densifier le réseau des agences de la banque sur l’étendue du territoire national, ainsi que ses ambitions pour dynamiser les Petites et moyennes entreprises et industries (PME/PMI) gabonaises.

«Nous sommes là pour investir lourdement dans le développement de l’activité bancaire et l’intermédiation financière au niveau de la République Gabonaise», a annoncé Mohamed El Kettani.

«Notre philosophie en tant que groupe bancaire est de respecter les spécificités socioculturelles du pays, et nous développons un concept de banque de proximité pour contribuer modestement à développer la bancarisation au niveau du pays» a-t-il poursuivi.

Le PDG de l’Attijariwafa Bank a expliqué que la démarche consistait à se rapprocher «de la clientèle (…) et des PME/PMI, parce que les PME/PMI gabonaises contribuent à la modernisation de l’essor bancaire et financier».

«Pendant les moments de crise, il faut savoir saisir des opportunités, investir et accélérer le développement. Je tiens à rassurer nos amis collaborateurs de l’UGB, nous n’allons pas licencier, bien au contraire, nous allons développer, parce que nous avons l’intention de développer la bancarisation», a-t-il rassuré.

Mohamed El Kettani a même annoncé que «dès l’obtention de l’agrément des autorités de tutelle, nous allons immédiatement engager un processus d’extension du réseau de l’UGB, on aura donc besoin de recruter des compétences gabonaises pour le développement de nos activités ici au Gabon».

Le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank est le premier groupe bancaire africain du continent, hors Afrique du Sud. Son implantation dans les pays subsahariens s’inscrit dans une perspective de développement des relations économiques bancaires et des nouvelles opportunités d’investissement avec les pays concernés. En Afrique subsaharienne, le groupe marocain est déjà implanté au Cameroun, au Congo, en Côte-d’Ivoire, au Sénégal et au Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES