Le président malgache contesté, Marc Ravalomanana, refuse, irrémédiablement, d’accepter la requête de déchéance de l’opposition, en revanche il a proposé, dimanche la tenue d’un référendum, selon Radio France Internationale (RFI).

Vendredi, le leader de l’opposition, le Maire déchu de la capitale, Andry Rajoelina, avait lancé un ultimatum, accordant quatre heures au Chef de l’Etat pour démissionner, à défaut d’être déchu.

L’opposition avait, dans le même temps, annoncé la requête adressée à la Haute Cour Constitutionnelle, afin qu’elle « prononce la déchéance des fonctions du président de la République, de l’Assemblée nationale et du Sénat. »

Lundi, la situation est toujours au constat de blocage, pendant que les négociations se poursuivent en coulisses, apprend-on sur place.

Trois grandes figures du pays, parmi lesquelles Albert Zafi (président de la transition en 1993), doivent rencontrer le Président Ravalomanana, en vue de lui faire des propositions de sortie de crise.

Rangé du côté de Andry Rajoelina, l’ex – président Albert Zafy a déclaré, parlant du président Marc Ravalomanana, « il n’a plus le pouvoir de gérer le pays(…), à lui de choisir, il faut qu’il parte. »

Les deux camps adverses revendiquent, chacun de son côté, la détention du pouvoir. Ravalomanana mobilise ses partisans et se trouve toujours dans la présidence, Rajoelina affirme avoir l’armée et la garde présidentielle de son côté, alors que la Haute Autorité de Transition (gouvernement parallèle mis en place par Andry Rajoelina) occupe la primature.

Les Eglises Chrétiennes Malgaches mènent toujours la médiation.

Le Secrétaire Général de la Francophonie, Abdou Diouf a dépêché sur place un émissaire, en la personne de Edem Kodjo, (ancien premier Ministre togolais), parallèlement, ce lundi, à Addis Abeba (Ethiopie), le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine tient une réunion d’urgence sur la situation à Madagascar, qui a déjà fait plus de 100 morts depuis le début de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here