spot_imgspot_img

Gabon : Le front social observe le deuil

A l’annonce du décès de la Première dame du Gabon, Edith Lucie Bongo Ondimba, les différents secteurs d’activités en grève ont suspendu leurs mouvements pour rendre hommage à l’épouse du chef de l’Etat. Les enseignants de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), les agents du secteur de la santé, ou encore le personnel de la première chaîne de télévision nationale (RTG 1) ont repris du service pour la période de deuil national décrétée jusqu’aux funérailles de la Première dame du Gabon.

Le décès d’Edith Lucie Bongo Ondimba a plongé la nation gabonaise dans le recueillement. A l’annonce de cette disparition le 14 février dernier, un deuil national a été décrété sur l’ensemble du territoire national jusqu’aux funérailles de la défunte Première dame dont la dépouille arrive à Libreville ce mercredi 18 mars.

En cette période de deuil et de recueillement, les différents secteurs d’activités en grève ont sur le champ suspendu leurs mouvements pour permettre à leurs agents et aux autorités concernés d’observer le deuil.

L’assemblée générale des enseignants adhérents à la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éduction (CONASYSED) a décidé le 16 mars dernier à Libreville, à l’unanimité des membres, de suspendre le mouvement de grève qui devait reprendre le 16 mars, en marque de respect et de compassion pour le deuil qui frappe la famille présidentielle.

Dans le secteur de la santé également paralysé depuis janvier dernier par une grève générale, les leaders syndicaux ont déclaré que «très touchés par le décès de la Première Dame du Gabon, le Bureau exécutif, l’ensemble des membres et sympathisants du Syndicat national du personnel de santé (SYNAPS) adressent au président Omar Bongo Ondimba, au ministre de la Santé en sa qualité de membre de la famille présidentielle, et à toute la famille de l’illustre disparue, leurs condoléances les plus attristés et les assurent de leur soutien moral en cette douloureuse épreuve».

«A cet effet, le Bureau exécutif appelle l’ensemble du personnel de santé, membres du SYNAPS, de poursuivre les activités dans les différentes structures sanitaires et hospitalières du pays et de suspendre durant toute la période du deuil, toutes activités liées à leurs revendications jusqu’à nouvel ordre»..

A la Radiodiffusion télévision gabonaise chaîne 1 (RTG1), où les agents étaient entrés en grève depuis le 11 mars dernier, le service a repris dès l’annonce du décès de la Première dame, et des programmes spéciaux ont été aménagés pour rendre hommage à la défunte.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES