Huit chefs d’Etat africains assistent à Libreville aux obsèques d’Edith Lucie Bongo Ondimba, épouse du président gabonais, Omar Bongo Ondimba, décédée samedi dernier au Maroc.

Il s’agit des présidents, Idriss Deby Itno (Tchad), Teodoro Obiang Nguema (Guinée Equatoriale), François Bozizé (Centrafrique), Fradique de Menezes (Sao Tomé et Principe), Amadou Toumani Touré (Mali), Thomas Yayi Boni (Bénin), Faure Gnassingbé (Togo) et Laurent Ggagbo (Côte d’Ivoire).

Tous sont allés s’inclinés devant la dépouille installée sous une chapelle ardente montée pour la circonstance au palais présidentielle où se déroule les funérailles.

En revanche, la France a dépêché le secrétaire général de l’Elysée, Claude Gueant, Le secrétaire d’Etat à la Coopération, Alain Joyandet et la ministre de l’Intérieur, Michelle Alliot Marie.

Plusieurs autres pays sont représentés à niveau ministériel, notamment le Sénégal qui a délégué son Premier ministre, Cheikh Hadjibou Soumaré.

Edith Lucie Bongo Ondimba, fille du président congolais Denis Sassou Nguesso sera inhumée à Edu, village natal de son père au nord de la République du Congo. Le transfert de la dépouille pour Brazzaville aura lieu vendredi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here