spot_imgspot_img

Gabon : La Fonction publique locale prépare son cahier des charges

Le bureau exécutif du Syndicat national des agents de la Fonction publique locale du Gabon (SYNAFPLG) s’est récemment réuni avec les bureaux communaux de Libreville et Owendo pour sa première réunion annuelle destinée à accorder son programme d’action 2009. A cette occasion, les leaders syndicaux ont présenté le cahier des charges qui doit être présenté à la tutelle dans le courant du mois d’avril pour l’amélioration de leurs conditions de travail.

Alors que leurs collègues du Syndicat national des agents du ministère de la Fonction publique et de la réforme administrative (SYNAFOPRA) sortent d’une grève de près de trois mois, les agents de la Fonction publique locale viennent de se réunir pour baliser un dialogue avec la tutelle sur les doléances des agents.

Pour sa première réunion annuelle, le bureau exécutif du Syndicat national des agents de la Fonction publique locale du Gabon (SYNA) a invité les bureaux communaux de Libreville et Owendo pour valider son programme d’action pour l’exercice 2009.

Les leaders syndicaux ont annoncé la tenue imminente d’une assemblée générale qui regroupera les représentants des collectivités locales pour valider le cahier des charges qui doit être déposé dans le courant du mois d’avril à la tutelle.

Les doléances des agents concernent notamment l’incidence budgétaire liée à l’augmentation du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) ; l’indemnité de transports ; l’augmentation de la prime de logement ; la régularisation des situations administratives et la prise en compte de la gestion des carrières des agents municipaux et des assemblées départementales, ainsi que la formation des agents par le ministère de tutelle.

Le SYNAFPLG a également évoqué la mise en place de la commission de gestion des carrières ; le règlement de la dette à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et la mise en place du statut particulier de la Fonction publique locale.

Les travaux ont ensuite permis au président du syndicat, Bruno Soungue Fiocca, de dresser le bilan de ses récentes missions professionnelles au Maroc et au Mexique, et de son élection à Madagascar comme premier président de la Fédération panafricaine des syndicats des collectivités locales territoriales.

«Nous avons mis l’accent sur le dialogue social», a salué le président du SYNAFPLG au titre du bilan des activités de l’exercice 2008.

«C’est à travers ce dialogue que nous essayons de trouver les remèdes nécessaires pour résoudre nos problèmes. (…) Sans le dialogue social, nous ne pouvons pas avancer dans nos objectifs», a conclu Bruno Soungue Fiocca.

Leurs collègues de la Fonction publique avaient entamé une grève début décembre pour des revendications similaires. Cette crise pourrait bientôt se dénouer avec la signature par les syndicats le 6 mars dernier du procès verbal de la commission paritaire chargée de l’examen de leurs revendications, qui reste à être entériné par le gouvernement.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES