spot_imgspot_img

Gabon : Les Panthères pourront compter sur les fils Aubameyang

En séjour à Libreville pour affaires, Pierre François Aubameyang, ancien international de football et capitaine de la sélection nationale gabonaise, a levé le voile sur les longues procédures qui ont précédé la confirmation de la participation de ses trois fils au troisième tour des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010 aux côtés du Gabon. L’ancien leader de l’Azingo national a expliqué que ces pourparlers devaient permettre de régler les questions techniques relatives au traitement de ses fils au sein de la sélection nationale, et a démenti les rumeurs sur les dissensions avec la Fédération ou le ministère de tutelle.

Les nombreuses allégations véhiculées par la presse nationale sur les complications relatives à la participation des fils Aubameyang aux éliminatoires combinées de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) et de la Coupe du Monde 2010 (CAN/Mondial 2010) aux côtés de la sélection nationale ont été récemment balayées par le père des joueurs, Pierre François Aubameyang.

L’ancien international de football et capitaine de l’Azingo national a confirmé la présence de ses trois fils, Catalina, Willy et Pierre-Emerick, aux côtés des Panthères pour le match du 28 mars prochain contre le Maroc pour la première journée du troisième tour des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010.

«C’est vrai il y a eu une polémique autour de mes fils (…). Dans les rues de Libreville on raconte n’importe quoi. Je puis assurer que tout est réglé, Catalina, Pierre-Emerick et Willy seront bel et bien présents dans l’effectif de l’équipe nationale des Panthères», a confirmé l’ancien international gabonais.

Les convocations adressées par Alain Giresse à Pierre- Emerick et Willy Aubameyang pour les deux premiers tours de ces éliminatoires n’avaient jamais pu se concrétiser pour des raisons qui n’avaient encore été éclairées.

«Je voulais des garanties pour mes fils, et c’est maintenant fait. En club, ils ont un bon traitement, je voulais donc qu’ils aient le même traitement en équipe nationale. En clair, je ne souhaitais pas que mes trois fils footballeurs subissent les mêmes affres que moi en sélection nationale», a expliqué Pierre François Aubameyang.

L’ancien capitaine de l’Azingo national a réfuté les allégations des médias sur des prétendues dissensions avec l’équipe technique de la sélection nationale, la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) ou le ministère des Sports.

«La FEGAFOOT ne me doit rien, c’est par contre le ministère de la Jeunesse et des Sports qui m’avait recruté et qui me devait. Aujourd’hui, je suis heureux de vous dire que ce point est réglé», a assuré Pierre François Aubameyang.

«J’ai porté le maillot national avec fierté pendant plus d’une décennie. J’ai donné le meilleur de moi-même et aujourd’hui je suis jeté en pâture dans les quartiers et par médias interposés», a déploré l’ancien leader de l’équipe nationale gabonaise, expliquant qu’il a simplement «voulu régler mes problèmes avec les autorités et ceux de mes fils».

Le Gabon pourra donc compter sur les fils Aubameyang pour relever le défi d’une place pour le Mondial 2010 en Afrique du Sud et en phase finale de la CAN.

Pour cela, le Gabon aura fort à faire dans le groupe A, rebaptisé «groupe de la mort», face aux redoutés Lions de l’Atlas du Maroc, aux Lions indomptables du Cameroun et aux Eperviers du Togo, qui ont déjà tout trois fait leurs preuves en accédant au moins une fois aux phases finales de la Coupe du Monde. Le Gabon ouvrira le bal le 28 mars prochain à Casablanca contre le Maroc.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES