spot_imgspot_img

Deuxième révision à la baisse du budget 2009 de l’Etat gabonais

La persistance de la crise financière internationale a conduit le gouvernement gabonais à réviser à la baisse, pour la seconde fois consécutive, le budget de l’Etat pour l’exercice 2009, arrêté à la somme de 1.541,6 milliards de FCFA, à l’issue du conseil des ministres, présidé jeudi à Libreville, par le président Omar Bongo Ondimba.

Le budget initialement adopté en septembre 2008 tablait sur des recettes et des dépenses de l’ordre de 2 485 milliards FCFA.

Le gouvernement avait estimé que le prix du baril de pétrole se stabiliserait à 117 dollars en 2009. Mais tel n’a pas été le cas.

Le baril de pétrole continuant à baisser, l’Assemblée nationale avait, en novembre dernier, réajusté le budget à 1 773,8 milliards de FCFA.

Les députés tablaient sur un baril de pétrole à 63 dollars alors que dans ses dernières prévisions, le gouvernement estimait à 39,7 dollars le coût moyen du baril de pétrole gabonais.

Selon le communiqué publié à l’issue du conseil des ministres, la production pétrolière en 2009 devrait également enregistrer une baisse de 2,2% soit 12,576 millions de tonnes contre 12,868 millions de tonnes initialement prévues.

Cette chute est imputable aux retards dans la mise en production de certains puits pétroliers, indique le communiqué, qui fait également état d’une chute de 37% de la production de manganèse qui se situerait à 2,1 millions de tonnes contre 3,5 millions de tonnes en 2008.

Le bois, autre source de devises du pays, devrait également connaître une baisse de 15% de ses exportations.

Malgré ces indicateurs négatifs, le gouvernement annoncé qu’il maintiendra son budget d’investissement estimé à 240 milliards de FCFA pour relancer la consommation.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES