spot_imgspot_img

Gabon: Agriculture: vers la relance de l’élevage au Gabon

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Sécurité alimentaire et du développement rural, Paul Biyoghé Mba, a rencontré ce lundi à Libreville les éleveurs ainsi que les fermiers de la province de l’Estuaire qui abrite la capitale gabonaise pour identifier les problèmes et définir, ensemble, la nouvelle politique de relance de ce secteur d’activité inscrit dans le plan d’urgence 2009 – 2013 de la sécurité alimentaire, a constaté sur place un journaliste de GABONEWS.

La réunion a non seulement permis au ministre de renouer le contact avec les éleveurs mais aussi de discuter des problèmes qui entravent le bon fonctionnement de l’élevage au Gabon.

Le manque d’encadrement des éleveurs, l’exploitation des unités et le problème de financements des projets seraient, selon Paul Biyoghé Mba, le goulet d’étranglement des éleveurs.

Ce dernier a partagé avec les éleveurs, la nécessité de créer une structure d’information pluridisciplinaire implantée au ministère pour l’harmonisation du secteur agricole.

« Il n’y a pas de développement économique sans l’agriculture », a-t-il rappelé.

Les éleveurs qui ont apprécié à sa juste valeur les initiatives entreprises par le nouveau Ministre de l’agriculture et de l’élevage ont interpellé la tutelle pour la réduction des importations et des coûts des aliments à la SMAG (Société meunière et avicole du Gabon) qui possède le monopole de la vente des produits phytosanitaires au Gabon.

Ils ont également sollicité auprès du Ministre, l’assistance des experts du ministère dans le suivi de leurs activités et des projets type devant les orienter vers des choix d’activités meilleurs.

En réponse, le Ministre Biyoghé Mba a promis intensifier le travail de la brigade alimentaire en ce qui concerne le contrôle auprès des éleveurs et de peser de tout son poids dans le processus de création, dans un établissement financier de la place, d’un fonds d’aide pour le préfinancement de leurs projets

Le 3 décembre dernier autour du chef de l’Etat, la Commission nationale pour la sécurité alimentaire et le développement agricole avait, lors de sa première réunion, invité le gouvernement à mettre en œuvre un plan d’urgence pour juguler, à court terme, la dépendance alimentaire du pays et les fortes dépenses alimentaires qui en découlent.

Le Ministre Biyoghe Mba avait dressé un bilan inquiétant de la sécurité alimentaire au Gabon et présenté un programme d’investissement 2009-2013 visant à réduire les importations alimentaires d’au moins 5% par an.

Le Gabon, consomme entre 85 à 90 % des produits importés, ce qui représente environ 250 milliards de francs en terme de d’argent dépensé par la population.

D’après les estimations de la Commission nationale pour la sécurité alimentaire et le développement agricole, les importations pourront atteindre la barre des 291 milliards de francs CFA et 447 milliards de francs CFA en 2015 si rien n’est fait.

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Sécurité Alimentaire et du Développement rural vient d’initier une série de rencontres avec les principaux responsables des différents groupements, syndicats et associations de la filière animale.

Après les éleveurs ce lundi, M. Biyoghé Mba reçoit mercredi les importateurs et distributeurs alimentaires ainsi que les importateurs d’animaux avant les associations et autres organisations de la filière, vétérinaires et zootechniciens notamment vendredi prochain.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES