spot_imgspot_img

Gabon : Les Finances cherchent leur tableau de bord budgétaire

Les administrateurs de crédits des différentes administrations publiques du Gabon prennent part, depuis le 31 mars dernier à Libreville, à un atelier d’étape sur la mise en place du tableau de bord budgétaire (TBB). Ces travaux de trois jours doivent permettre aux administrateurs et ordonnateurs des fonds publics de baliser la mise en place effective du TBB pour l’amélioration de la transparence et de la visibilité de l’action de l’Etat. En vue de faire le point sur l’élaboration du tableau de bord budgétaire (TBB) qui doit améliorer la gestion du budget et la visibilité de leur action, les administrateurs de budget de l’Etat sont réunis depuis le 31 mars dernier à l’immeuble Arambo, l’annexe du ministère des Finances située au boulevard Triomphal de Libreville.

«Le gouvernement a élaboré une feuille de route déclinant pour chaque département ministériel les actions prioritaires, les effets attendus et un chronogramme de production des rapports d’étapes et final. Le tableau de bord budgétaire devrait donc permettre aux administrations de suivre la réalisation de cette feuille de route et de mieux apprécier l’exécution de leur budget», a déclaré le secrétaire général adjoint au ministère des Finances, Gustave Itsitsa, à l’ouverture des travaux.

«Élaborer un tableau de bord consiste à collecter l’information, la consolider, puis la synthétiser dans le but d’observer et d’analyser à travers des indicateurs simples et modifiables l’activité d’une organisation», a-t-il expliqué.

Il a également estimé qu’«avec l’élaboration et l’utilisation des tableaux de bord budgétaires, notre administration intégrera le contrôle de gestion dans l’exécution du budget. A travers le tableau de bord budgétaire, la direction générale du budget poursuit la préparation des services administratifs à la budgétisation par objectif des programmes».

Ces travaux de trois jours doivent notamment permettre aux participants de dresser le bilan de la mise en œuvre des recommandations du séminaire d’harmonisation et de validation des termes de références du projet d’élaboration du TBB qui s’est tenu du 25 mars au 4 avril 2008.

«Ce tableau de bord va permettre à l’administrateur du crédit ou à l’ordonnateur du budget de l’Etat de suivre l’exécution du budget au jour le jour. Cela permet à l’autorité de se rendre compte dans l’exécution de ce budget des dysfonctionnements des services et de prendre à temps les mesures correctives qui s’imposent», a précisé le directeur général du Budget, Juste Valère Okologo.

«Le président de la Cour des Comptes, Gilbert Ngoulakia, me reproche souvent que le compte général administratif présenté n’est pas conforme à la loi. Nous voulons voir ici l’agrégation des comptes ministériels, c’est ce que la loi prévoit», a-t-il expliqué.

«Grâce au tableau de bord budgétaire, chacun va devoir élaborer son compte administratif, et le jour où nous passerons à la barre à la cour des Comptes qui examine la loi des règlements, et l’exécution du budget, chacun de vous m’accompagnera pour répondre de ses propres opérations», a expliqué monsieur Okologo aux participants de l’atelier.

Le directeur général du Budget a enfin précisé que cette démarche visait également «l’instauration dans les administrations d’une culture des statistiques financières et comptables et de contrôle de la gestion».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES