spot_imgspot_img

Gabon: Les associations recommandent la possibilité de se faire légaliser à partir des Préfectures et du Gouvernorat

Après deux jours de travaux (du 3 au 4 avril 2009),les Journées de la Société Civile (JSC)organisées par le Programme de renforcement des acteurs non Etatiques(PROGREANE), antenne provinciale de la Ngounié, à Mouila (sus)ont adopté samedi une recommandation appelant les autorités locales à faire légaliser les Associations et ONG à partir des Préfecture ou du Gouvernorat. « Conscients de l’apport de la Société Civile dans le développement du pays et vu la nécessité de se mettre en réseau », les participants ont mis en place « une plateforme légale des Associations et ONG pour faciliter les échanges et instaurer un dialogue permanent dans la province de la Ngounié ».

« Mais pour cela, il faut que des facilités soient accordées aux initiateurs d’associations notamment leur légalisation sur place », a rappeler le représentant de PROGREANE, également élu président du conseil d’administration du bureau de l’antenne provinciale de la plate forme des associations et ONG de la Ngounié qui compte en son sein une coordonnatrice, un secrétaire général et son adjointe, une trésorière et son adjointe et une chargée des activités.

Autre entres recommandations,Les délégués ont sollicité des partenaires techniques et financiers aide et assistance plus effectives avant de retenir l’idée d’organiser, en 2010, à Mouila, la deuxième édition des Journées de la Société Civile.

« Nous souhaitons une institutionnalisation de ces Journées de la Société Civile car cela va nous permettre de mieux nous connaître et de faire des bilans sur nos activités », a jouté Eric Koumba Mirivhu satisfait de la participation d’une dizaine d’associations à ces travaux.

Dans son mot de clôture, le Gouverneur de la province de la Ngounié , Michel Mouguiama, entouré de l’édile de la commune Christian Kombila et du Préfet central (département de la Douya-Onoye) Albert Ondénot, a relevé que « les questions de développement dans un monde en perpétuelle évolution se poseront toujours et ne seront pas prises comme acquises d’avance » soulignant que « le développement d’un pays est un long processus » avant d’ajouter que « L’Etat fera tout ce qui est à son pouvoir pour améliorer le cadre juridique et institutionnel qui puisse permettre une meilleure concertation et un dialogue constructif avec l’organisation de la société civile ».

D’où l’invite aux participants à se mettre en règle par rapport à la loi afin de bénéficier des financements de l’Etat et autres bailleurs de fonds.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES