spot_imgspot_img

Gabon : L’opposition désigne ses membres à la CENAP

Huit des dix partis de l’opposition gabonaise se sont entendus la semaine passée sur trois membres qui siègeront dans le nouveau bureau de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP). Malgré quelques mésententes sur le mode de désignation de ces membres, les partis de l’opposition sont parvenus à élire le vice-président, le rapporteur et le questeur de la CENAP issus respectivement de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), du Morena tendance Bengone Nsi et du Parti gabonais du progrès (PGP).

Les leaders des partis de l’opposition gabonaise se sont récemment retrouvés à Libreville pour désigner les trois représentants qui siègeront dans le nouveau bureau de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP).

Le Congrès pour la démocratie et la justice (CDJ), le Forum africain de la reconstruction (FAR), le Mouvement pour l’émancipation sociale et le progrès (MESP), le Mouvement de redressement national (MORENA), le Parti gabonais du progrès (PGP), le Rassemblement des démocrates (RDD), l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD) et l’Union républicaine pour la démocratie et le progrès (URDP), l’Union du peuple gabonais (UPG) et le Parti socialiste gabonais (PDG) ont pris part à ces assises.

Après les débats sur le mode de désignation des membres du nouveau bureau de la CENAP représentant l’opposition, les leaders politiques se sont accordés sur deux choix possibles, à savoir la rotation avec désignation à bulletin secret, et la désignation à bulletin secret sans rotation.

Au terme du vote à main levée pour trancher sur le mode de désignation, huit des dix partis ont opté pour la rotation, à l’exception de l’UPG et du PSG qui auraient préféré la permanence.

Au regard des résultats du vote démocratique qui tournant en leur défaveur, les deux leaders de ces formations politiques ont quitté la salle de travail.

Les partis restant ont procédé au vote à bulletin secret de la première équipe qui sera mise en place au nouveau bureau de la CENAP en attendant la prochaine rotation.

Au terme du dépouillage, le candidat unique à la vice-présidence, Gabriel Ndzembi, de l’UGDD, a été élu avec 7 voix contre un nul.

Le candidat unique au poste de rapporteur, Jean Grégoire Aboghe, du MORENA tendance Bengone Nsi, a également été élu à 7 voix contre un nul.

Le candidat du Parti gabonais du Progrès (PGP), Daniel Bouka, a enfin été élu à 6 voix contre 2 face à Jean Relique Mikala pour le poste de questeur.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES