spot_imgspot_img

Gabon : Mamboundou demande la parité médiatique pour l’opposition

Le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG), Pierre Mamboundou, un des principaux acteurs de l’opposition gabonaise, a été reçu par la ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout. Cet entretien a permis au leader de l’opposition gabonaise de poser le problème de la parité de représentation dans les médias publics entre les messages de l’opposition et ceux de la majorité présidentielle, qui n’est pas respectée malgré les lois qui régulent ce domaine.

La représentation restreinte des messages et de l’actualité de l’opposition gabonaises dans les médias publics du pays a amené le leader de l’Union du peuple gabonais, Pierre Mamboundou, à rencontrer la ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, pour aborder l’équilibre des institutions et le respect du partage du temps entre les différents partis politiques dans les médias publics.

Le député de Ndendé a interpellé la ministre de tutelle sur la faible représentation de la vie des parties de l’opposition dans les médias publics, malgré les lois qui sont sensées régir la parité entre les partis politiques dans la presse publique nationale.

«Je suis venu poser le problème de la diffusion des messages de l’opposition dans le pays. Les partis de l’opposition estiment ne pas comprendre pourquoi leurs activités ne sont pas filmées», a rapporté le leader de l’UPG au terme de l’entretien.

«Nous avons aussi parlé du décret qui réglemente les temps d’antenne pendant la campagne électorale», a-t-il précisé.

«Nous avons estimé que quelque chose devra être fait pour que les messages des partis de l’opposition, qui font parti intégrante de la vie politique de notre pays, puissent être relayés par les médias des services publics», a annoncé Pierre Mamboundou, soulignant qu’«il est anormal que ce soit les médias privés qui relaient nos activités, qui rendent publiques les contradictions que nous constatons dans l’action du gouvernement et les propositions que nous faisons».

«Les Gabonais qui sont dans l’opposition sont des Gabonais à part entière, qui payent les impôts comme tous les autres, il n’y a pas des raisons que ce soit seulement le parti majoritaire qui soit relayé régulièrement par les médias des services publics», a conclu le leader de l’opposition gabonaise.

Madame Gondjout a demandé un délai pour étudier les différents paramètres de ce problème, notamment les disponibilités des équipes de reportage ou les procédures de demandes de couverture médiatique.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES