spot_imgspot_img

Gabon: « Le Gabon dans le monde d’aujourd’hui: pour un partenariat juste et équitable », lu dans l’International Herald Tribune

Sous le titre « Le Gabon dans le monde d’aujourd’hui: pour un partenariat juste et équitable », le quotidien « International Herald Tribune », l’édition internationale du New York Times, a consacré un article, le 24 mars dernier sur la vie économique et politique gabonaise ainsi que les relations commerciales avec les Etats-Unis.

Texte intégral traduit de l’anglais au français par notre collaborateur Linel Kwatsi.

« Situé en Afrique centrale, le Gabon partage ses frontières, dans le Golfe de guinée, avec la Guinée Equatoriale au nord -est, le Cameroun au nord. Il a aussi pour voisin la République du Congo à l’est et au sud.

Le Gabon, aujourd’hui, a une population de 1. 500 000 habitants et une dynamique démocratie. Il a acquis son indépendance de la France, le 17 août 1960. L’expression démocratique est une réalité au quotidien.

Pour preuve, les partis politiques travaillent en totale liberté sous un système électoral libre.

Tout cela est garanti par une constitution démocratique. On note également plus de transparence dans le code électoral. Conséquence, c’est la pluralité d’opinions qui offre au pays une stabilité exemplaire.

La stabilité politique du Gabon et ses ressources abondantes naturelles, et les investissements considérables de l’étranger, ont contribué à faire de ce pays le plus riche de la région avec l’indice de développement humain le plus grand au sud du Sahara.

Le leadership et la sagesse ainsi que la vision du Président de la République Gabonaise ont conduit le pays et son peuple vers la prospérité, le tout renforcé par la confiance des partenaires internationaux.

Le rôle du président Bongo dans la résolution des conflits dans la sous-région et même au-delà lui a valu le respect de ses paires en Afrique et dans le monde en instaurant un climat de confiance et d’intégration économique pour son pays.

Par conséquent, grâce à son expérience dans les relations inter- états et le commerce international, poussé par le désir d’améliorer la situation économique des gabonais, le président Bongo a décidé, aujourd’hui, en toute souveraineté, de faire de son pays un lieu important du commerce en Afrique.

En effet, le Gabon dispose des qualités pour réussir dans cette mission: l’indépendance et la souveraineté que lui confèrent des institutions dynamiques et sérieuses, des gens qui joueront un rôle positif dans le concert des nations au 21ème siècle, la position géographiquement stratégique, et un leader éclairé qui comprend que son pays est un paradis aux innombrables ressources naturelles; ce dernier est disposé faire de son pays un partenaire dans l’économie mondiale.

Les Etats Unis et le Gabon ont développé une coopération multisectorielle. Cependant la nouvelle stratégie économique demande d’explorer d’avantage cette relation au moment où l’économie renforcée et les relations commerciales pointent à l’horizon entre les deux pays.

Aujourd’hui, il y a trente sociétés américaines au Gabon. Elles opèrent dans les secteurs du pétrole, des mines comme le manganèse, la forêt et les produits marins. La présence américaine est vraie et la balance commerciale entre les deux pays est bonne. Les Etats Unis importent beaucoup de pétrole brut et le manganèse du Gabon et exporte des matériaux de construction, des équipements dans le secteur aérien et des machines vers le Gabon. En ce moment toutes les conditions sont réunies pour augmenter les échanges et permettre une collaboration très étroite entre les deux pays.

Au sujet de la balance commerciale entre les deux pays, le Gabon entend profiter de l’initiative américaine African Growth and Opportuniy (AGOA) voté par le Congrès en avril 2001. Pour le président Bongo, l’AGOA, destinée à réduire la pauvreté par le biais de l’augmentation de la croissance à partir des exportations des produits d’Afrique vers le marché américain,  » est une excellente opportunité offerte par l’Amérique pour renforcer la prospérité du continent africain ».

L’AGOA donne accès à 6 400 produits exemptés de tout droit de douanes de 39 pays au sud du Sahara qui entreprennent les reformes politiques et économiques nécessaires afin de bénéficier de cette loi.

Les Etats Unis, au travers de la mise en oeuvre de l’AGOA, une fois encore, marque leur grandeur, leur leadership et leur désir de ne pas marginaliser l’Afrique.

Le président Bongo le sait, tout comme le peuple gabonais.Son pays se trouve au carrefour grâce à un fort potentiel minier et des ressources naturelles, il est prêt à suivre la voie tracée par les leaders de la nouvelle économie mondiale. Le Gabon s’ouvre aux investisseurs du monde au travers d’un nouveau partenariat franc et honnête, pour une coopération juste et équitable ».

Ndlr: L’International Herald Tribune (IHT) est présenté comme le quotidien mondial par excellence. Sa création, par des Américains, remonte à 1887. L’IHT est édité à Paris, imprimé dans 28 villes du monde, lu dans 180 pays. Il s’agit de l’édition internationale du New York Times, son unique propriétaire.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES