spot_imgspot_img

Gabon : Gondjout veut former le personnel des chaînes privées

La ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, est récemment descendue sur le terrain pour procéder à une visite des installations des chaînes de télévision privées Radio Télévision Nazareth (RTN) et TV+. Cette mission de terrain a permis à la ministre de tutelle de s’imprégner des difficultés auxquelles sont confrontés ces médias privés et d’identifier les moyens pour le gouvernement d’encourager l’amélioration de leurs services, notamment à travers la formation de leurs personnels.

Dans le cadre de la politique menée par le département de la Communication pour opérer le saut qualitatif des organes de presse dans le pays, la ministre de tutelle, Laure Olga Gondjout, s’est récemment rendue sur le terrain pour faire le point avec les chaînes de télévision privées.

Cette tournée a permis au chef du département de la Communication de visiter les locaux de la chaîne catholique privée, Radio Télévision Nazareth (RTN) et de la chaîne privée TV+ pour évaluer les besoins de ces organes de presse pour améliorer la qualité de leurs prestations.

Accueillie à la RTN par le président directeur général, Georges Bruno Ngoussi, Laure Olga Gondjout a dressé le bilan sur le terrain des progrès réalisés par cet organe de presse depuis ses cinq années d’existence.

«Nous avons fait des efforts énormes [pour] contribuer au développement du pays», a rappelé le président directeur général de la RTN.

La ministre de la Communication a annoncé qu’au-delà du soutien moral à l’amélioration des services fournis par ce média, «nous allons voir au niveau du gouvernement comment réfléchir à un appui institutionnel pour renforcer vos structures de production».

«Cela pourrait déjà passer par la formation de vos agents», a-t-elle précisé.

Laure Olga Gondjout a poursuivi sa tournée dans les installations de TV+, où le directeur général adjoint, Francis Sala Ngoua Beaud, a dressé le bilan des difficultés auxquelles ils sont quotidiennement confrontés.

«TV+ était l’une des entreprises de la presse performante au Gabon, mais TV+ a aujourd’hui besoin de voir ses capacités de production renforcées», a estimé la ministre de tutelle.

«Il faudra que le gouvernement puisse leur apporter un soutien en terme de formation de leur personnel, et tout comme des autres entreprises de presse, le problème de la fiscalité se pose», a-t-elle ajouté.

Cette visite sur le terrain de la patronne du département de la Communication devait lui permettre de recueillir les données nécessaires à l’élaboration et la mise en œuvre des programmes de coopération avec son département ministériel pour opérer le saut qualitatif des médias gabonais.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES