spot_imgspot_img

Gabon : Mba Abessole prépare sa Fête des Cultures

Le vice-premier ministre en charge de la Culture, Paul Mba Abessole, a entamé depuis le 10 avril la sensibilisation sur les préparatifs de la Fête des Cultures qui se tiendra du 29 mai au 1er juin prochain à Libreville. Après les diplomates accrédités au Gabon, le ministre de la culture a reçu dans la matinée du 15 avril les opérateurs économiques pour une mise au point et la composition du comité d’organisation.

A l’approche de l’édition 2009 de la Fête des Cultures qui sera célébrée du 29 mai au 1er juin prochain, le vice-premier ministre en charge de la Culture, Paul Mba Abessole, a commencé à mobiliser les troupes pour l’organisation de cet événement.

Placée cette année sous le thème «Langues et diversité culturelle», la Fête des Cultures devra permettre de lutter contre le repli identitaire et les conflits ethniques à travers la découverte et l’échange des différents horizons culturels.

Le père Mba Abessole avait commencé le 10 avril dernier par réunir les diplomates accrédités dans notre pays pour les impliquer dans l’organisation de cet événement en leur demandant notamment de sensibiliser leurs communautés respectives sur la portée de cette fête pour la cohésion et la paix sociale.

Les diplomates ont émis le souhait de faire intervenir des groupes culturels de leurs pays respectifs pour couvrir l’éventail des cultures représentées et renforcer la cohésion entre les populations locales et immigrées. Cette proposition reste toutefois conditionnée par les disponibilités budgétaires.

Il s’agit de «montrer aux opérateurs économiques le pourquoi de la création de la fête de culture, pour sortir les habitants de Libreville qu’ils soient gabonais ou autre, de leur repli identitaires», a rapporté le vice-premier ministre en charge de la Culture.

«Une économie ne peut pas avancer si les différents opérateurs sont renfermés sur eux-mêmes. Donc la fête des cultures doit permettre de sortir des préjugés et d’aller rencontrer l’autre différent afin de s’enrichir», a-t-il poursuivi.

«C’est une fête où on montre le folklore gabonais, les fruits de l’intelligence gabonaise, ce que les Gabonais ont pu produire au niveau intellectuel, au niveau des inventions, au niveau de l’écriture, à tous les niveaux», a précisé Paul Mba Abessole.

Cette réunion a par ailleurs permis de rendre publique la composition du bureau organisateur de l’édition 2009 de cet événement, qui a été placé cette année sous la direction de l’écrivaine Justine Mintsa.

La fête des Cultures de Libreville a été initiée en 1996 par l’ancien maire de Libreville et actuel Vice-premier ministre chargé de la Culture et des Arts, Paul Mba Abessole, afin de revaloriser le patrimoine traditionnel gabonais.

Après son entrée au gouvernement en 2002, la fête des cultures s’était muée en un événement scientifique et culturel, baptisée «Journées thématiques». Dépouillée de son volet «populaire», cette manifestation a battu de l’aile pendant quatre ans avant de retrouver depuis l’année dernière un peu de vigueur.

Exprimez-vous!

  1. Bonsoir Monsieur Bibalou
    Je suis navré,cher ami de constater que ma remarque à propos de l’article de Gaboneco « MBA ABESSOLE prépare sa Fête des cultures » ait fait l’objet d’une interprétation radicalement inverse.Relisez posément la dernière phrase du billet,puis sans passion ma réaction.
    Très cordialement
    Ali Baba BA-NGALABOA

  2. Gaboneco jaloux.Quelle honte.Pourquoi s acharner autant sur quelqu un qui n est pas responsable de la debacle de la maison Gabon. 40 ans de pouvoir 0 resultat. C est encore mbabess et SSSSSSSSSSSSSa fete des cultures

  3. Je croyais que la Fête des Cultures brillamment initiée certes par le Père Paul MBA ABESSOLE et électisée depuis toutes les provinces du gabon était une oeuvre désormais intégrée dans le patrimoine de la nation gabonaise.
    Remarquez le manque de bonne foi en dernier paragraphe de l’article;remarquez la tentative de banalisation d’une oeuvre ô combien symbolique de la preuve d’un possible redéploiement de la société gabonaise dans sa triple dimension cuturelle,sociale et économique et ce, sur la base d’un leadership politique endogène mais non autarcique!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES