spot_imgspot_img

Gabon : La Fonction publique récupère ses billes

Le ministre de la Fonction publique, Alain Mensah Zoguelet, a récemment reçu les agents de son ministère, en grève depuis le 9 décembre dernier, pour faire le point sur l’évolution des négociations sur leur cahier des charges. Ayant déjà obtenu la revalorisation de l’aide à la propriété à compter du 1er janvier dernier, le ministre de tutelle a appelé à la reprise du travail pour la poursuite des négociations dans un climat social apaisé.

Après plus de quatre mois de grève, les agents de la Fonction publique et de la Réforme administrative commencent à peine à goûter les fruits de leur action, avec l’annonce par le ministre de tutelle des premiers points de revendications sur lesquels les autorités ont cédé.

Le ministre de ce département, Alain Mensah Zoguelet, a récemment réuni les agents grévistes pour faire le point sur l’évolution des laborieuses négociations entamées le 9 décembre dernier avec les autorités de tutelle et le gouvernement.

«Le président de la République a consenti à accorder à compter du 1er janvier 2009 la revalorisation de l’aide à la propriété aux agents du ministère de la Fonction publique, à l’instar de ce qui s’est fait dans d’autres ministères, notamment l’Education nationale, la Santé etc.», a annoncé le ministre de tutelle, Alain Mensah Zoguelet.

«S’agissant de la prime d’incitation, le chef de l’Etat a donné des instructions au gouvernement afin de voir comment cette prime d’incitation pouvait être financée», a ajouté monsieur Mensah Zoguelet.

Les agents de la Fonction publique membre du Syndicat national de la Fonction publique et de la reforme (SYNAFOPRA) revendiquent depuis le 9 décembre dernier le paiement de rappels et d’une prime incitative et l’augmentation des indemnités de logement et de transport.

«Il y a un temps pour faire la grève, il y a un temps pour réfléchir, il y a aussi un temps pour reprendre le travail. On ne peut pas tout obtenir en un seul jour», a poursuivi le ministre de la Fonction publique.

«Votre cri de colère, les autorités compétentes de notre pays l’ont compris, c’est pourquoi en dépit des difficultés actuelles de notre économie qui n’est pas un cas isolé, l’Etat a encore fait un effort pour satisfaire vos revendications», a-t-il enfin rappelé.

Les conditions d’exercice et de rémunération des agents de l’Etat font l’objet de nombreuses réclamations depuis plusieurs années à tous les niveaux de l’administration publique.

L’obtention d’une amélioration des conditions d’exercice par les enseignants en novembre dernier a ravivé les velléités syndicales des agents de l’Etat au sujet des primes et des indemnités.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES