spot_imgspot_img

Le Gabon soutient l’initiative du Prince Charles sur la conservation des forêts

Le ministre gabonais de la Défense nationale, Ali Bongo Ondimba, a récemment, au nom du Gabon, pleinement soutenu à Londres, le projet du Prince Charles consistant à pérenniser les forêts tropicales humides (Prince’s Rainforests Project) à travers la conservation et la gestion durable, rapporte jeudi le quotidien l’Union.

Ali Bongo Ondimba a, à l’instar de l’ensemble des participants, exprimé son soutien à l’initiative du prince de Galles et sa reconnaissance pour les efforts qu’il déploie pour préserver l’intégrité de la planète terre à travers ce projet.

Par ailleurs, il a transmis le message d’engagement du président Omar Bongo Ondimba pour la conservation et la gestion durable des forêts, dont l’initiative de création de 13 parcs nationaux couvrant 10% du territoire national, a été fortement saluée par la communauté mondiale.

Pour leur part, le président français Nicolas Sarkozy et le premier ministre italien Silvio Berlusconi, ont souligné la nécessité d’une action commune en faveur du Bassin du Congo, l’un des deux poumons (massifs forestiers) de la planète.

Quant aux représentants de la Suède et du Royaume-Uni, ils ont exprimé la volonté de co-présider un groupe de travail des pays présents à la réunion pour mettre en place un Fonds de l’ordre de 15 milliards de dollars par an, pour la pérennisation de la forêt tropicale humide.

Les changements climatiques font peser de sérieuses menaces sur l’Afrique et notamment le Sahel. Pour la communauté scientifique, si rien n’est fait, les conséquences seront une augmentation par million du nombre de décès, et des dizaines de millions de  »réfugiés environnementaux » pouvant provoquer des conflits armés régionaux liés à l’accès à l’eau et aux terres fertiles.

Le projet sur les forêts tropicales humides est né de la conviction personnelle du prince héritier de la couronne d’Angleterre, que la sauvegarde des forêts tropicales de la planète est une des actions prioritaires de l’humanité pour atténuer les impacts des changements climatiques, reconnus comme l’un des défis majeurs du 21e siècle.

En 2008, le Prince Charles a constitué un groupe d’experts pour l’Afrique, lequel a publié les rapports sur huit pays dont le Gabon et le Libéria, identifiés respectivement comme pilotes des régions d’Afrique centrale et de l’ouest.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES