spot_imgspot_img

Gabon/Culture : Entrée remarquable du slameur Buumh Iks dans le street wear

Champion de Slam du Gabon issu du dernier tournoi de slam organisé par le Centre Culturel Français et Zorbam Produxions à l’occasion des «journées de l’Oralité» de décembre 2007, Buumh Iks vient d’ajouter une corde à son arc en lançant sa propre marque de Street Wear qui se dénomme « Le silence est une vertu » et qui a déjà été vue sur certaines stars de la télévision gabonaise. Le jeune homme s’explique…La vingtaine révolue, Buumh Iks a été sacré champion du Gabon de Slam au dernier tournoi de slam organisé en décembre 2007 par le Centre Culturel Français et Zorbam Produxions dans le cadre des «journées de l’Oralité». L’artiste vient de mettre sur le marché Librevillois sa propre marque de Street Wear dénommée « Le silence est une vertu ».

Buumh Iks, le slam est un art pas encore vulgarisé au Gabon et pourtant, vous avez déjà une belle réputation et la reconnaissance de ceux qui s’y connaissent. Comment êtes-vous arrivé au niveau qui est le vôtre aujourd’hui et aussi rapidement ?

Il faut dire que le Slam, c’est le verbe. Et l’on dit, qu’ «au commencement, était le verbe. Le verbe était avec Dieu et le verbe était Dieu. » Et pour moi, si tous les êtres humains sont faits à l’image de Dieu, cela signifie qu’en nous tous somnole cette graine divine qui est le verbe. Je suis arrivé à ce niveau parce que je suis à l’image de Dieu. Je m’efforce d’être un architecte du verbe et cela semble marcher.

Mais ce ne sont pas tous les êtres humains qui ont la capacité qui est la votre : celle de se jouer des mots !

– On peut tous faire faire du Slam ; il suffit de faire des efforts, de s’y donner. Ce n’est pas facile, mais pas impossible non plus ! Comme pour toutes les autres formes d’arts, on ne devient un virtuose qu’au terme d’un travail acharné. Je travaille donc tous les jours parce que je sais que tout est perfectible et que je peux me rapprocher de la perfection un peu plus chaque jour.

Vous avez choisi d’exprimer votre talent à travers le Slam mais, vous en cachiez un autre…Vous venez de sortir une marque de Street Wear « Le silence est une vertu ». Comment cela a-t-il commencé ?

– Il faut dire que j’aime le Hip-Hop et le Street Wear en est une branche. En tant qu’adepte de ce mouvement, je me fixé le défi d’exceller également dans une autre de ses branches. J’ai choisi le vêtement parce que je souhaite contribuer à l’amélioration du look des fans et artisans du Hip-Hop conscient en y introduisant un produit de réalisation africaine, quelque chose de différent par rapport à tout ce qu’on trouve dans les grandes surfaces. Excepté cela, j’affectionne par-dessus tout le fait d’être atypique et j’aime bien cette mode urbaine. Voilà pour ce qui est de ma motivation.

« Le silence est une vertu » ! N’est-ce pas en contradiction avec l’art que vous exploitez

– Non ! En fait, ma marque, « Le silence est une vertu », ne stipule guère qu’il faut bâillonner ceux qui ont des choses censées à dire, mais plutôt pour rappeler à ceux qui aiment se focaliser négativement sur les problèmes qui ne sont pas les leurs que, quand on a rien à dire, il vaut mieux ne rien dire. Il s’agit également de faire comprendre à tous que parfois tout ce qui est susceptible d’être dit, n’est pas forcément bon à dire ! C’est un précepte de sagesse et on éviterait sans aucun doute beaucoup de conflits si certains savaient tenir leur langue lorsqu’ils n’ont rien de bon à dire.

Pensez-vous que ce message sera bien reçu par la jeunesse qui est la plus friande de ce style vestimentaire, le Street Wear ?
– Oui, car pour moi, je ne crois pas que quelqu’un puisse refuser de porter un tee-shirt qui a un message conscient, qui nous interpelle tous. Cette jeunesse arbore souvent des messages en Anglais, parfois des choses incompréhensibles ou des chiffres et autres anagrammes. Elle ne serait que très heureuse d’arborer un T-shirt dont elle peut expliquer le message positif. Mais, un fait étonnant est que ce T-shirt plait énormément aux autres catégories sociales qui se situent en dehors de l’univers Hip-Hop. Les parents aussi adorent le porter.

En fait, à qui vous adressez-vous en particulier ?

– A tout le monde ! Surtout en ce moment où tout le monde croit pouvoir jouer de ses cordes vocales pour dire parfois n’importe quoi et déverser des balivernes. En gardant le silence on peut écouter et apprendre. Le message s’adresse donc à tous ceux qui devraient se taire pour éviter les problèmes. Bien souvent le silence a permis de sortir d’un imbroglio ou alors de trouver une idée géniale. Le silence c’est la méditation.

Vous venez à peine de lancer la vente sur le marché de votre marque de Street Wear que déjà, elle est porté un peu partout et notamment, par des grandes figures de l’audiovisuel au Gabon. Votre secret ?

– Je n’ai pas de secret. Sans doute ai-je eu la bonne inspiration et ai-je la chance que le concept ait accroché ces présentateurs de télévision. Il n’y a pas eu d’opération marketing ciblée. C’est le bouche à oreille qui fait actuellement tourner la machine. Quelqu’un a dit que les stars de la télévision aiment ce T-shirt parce que le dessin sur l’avant invite les spectateurs à se taire pour écouter. C’est marrant, mais il n’en est rien. Ceux qui le portent, respectent et se retrouvent dans cette philosophie..

Des projets dans l’immédiat ?

– Pour l’instant, je préfère garder ces informations sous silence. Il faudra attendre pour en savoir plus…ne disons-nous pas que « Le silence est une vertu » ?

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES