spot_imgspot_img

Gabon: Le 8 mai, commémoration de l’Armistice de 1945 par les forces françaises à Libreville

Manifestations en deux temps, d’abord au monument aux morts du capitaine N’tchoréré (officier gabonais mort sur le champ de bataille lors de la 2eme guerre mondiale) à Libreville. Ici, la cérémonie consistera au dépôt de gerbes de fleurs par les militaires, une sonnerie aux morts suivie d’une minute de silence en hommage au capitaine N’tchoréré.

Deuxième temps fort de la commémoration, au camp de Gaulle, ponctué par la lecture du communiqué du secrétaire d’Etat aux Anciens combattants, dépôt de gerbes de fleurs, minute de silence, hymnes nationaux, remise de décorations pour finir avec un défilé des Forces gabonaises et françaises.

Rappel historique: l’Armistice de 1945, paraphé le 7 mai de la même année, en présence des officiers généraux américains, soviétiques, français et allemands consacrait la reddition de l’armée allemande.

Le 8 mai, le général de Gaulle annonçait, à 15 heures, la fin des combats, mais la guerre se poursuivait dans le Pacifique, et il fallut attendre le lancement des deux bombes atomiques par les Etats-Unis sur Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août 1945, soit quatre mois après la reddition de l’Allemagne nazie, pour que le Japon capitule.

Le 8 mai est journée chômée et fériée en France depuis 1981 tandis qu’elle est fériée mais non chômée aux Etats-Unis en Russie et en Angleterre.

Une autre Armistice avait été signée, le 22 juin 1945 établissant l’occupation par l’Allemagne, des trois-quarts du territoire français, le gouvernement français restant maître de la zone libre où le maréchal Pétain instaura le régime de Vichy.

L’Armistice du 11 novembre 1918 fixe la fin de la première guerre mondiale (la Grande guerre) du fait de la capitulation de l’Allemagne.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES