spot_imgspot_img

Grippe porcine : le Gabon suspend l’importation des procs

Le gouvernement a suspendu mardi soir jusqu’à nouvel ordre toute importation de viande et de produits porcins pour prévenir le pays contre une éventuelle propagation de la grippe porcine qui s’est déclenchée au Mexique et qui se propage rapidement dans plusieurs pays, a annoncé le ministre gabonais de l’Agriculture, Paul Biyoghe Mba.

« Le gouvernement suspend jusqu’à nouvel ordre toute importation de viande et de produits porcins », a notamment déclaré M. Biyoghe Mba dans la déclaration qu’il a lue devant la presse.

M. Biyoghe Mba a aussi annoncé que son pays doit renforcer les contrôles aux frontières et lancé une étude de risque de la maladie dans les tous prochains jours.

Le gouvernement a également recommandé la prudence à tous ses « compatriotes devant se rendre à l’étranger notamment ceux se rendant dans les pays infectés ».

Il a exigé des personnes « en provenance des pays infectés ou ceux ayant des cas de suspicion de se faire examiner et prélever si elles présentent des signes de toux sè che, de gorge sèche et des difficultés à respirer ».

« Tous les cas suspects (chez les hommes ou chez les porcs) doivent être rapidement signalés au ministère de la Santé ou celui de l’Agriculture », a conseillé le gouvernement qui a précisé qu’il n’y a pas actuellement de risque de contamination en consommant de la viande de porc.

Cependant, a-t-il rappelé, « tous les cas suspects (chez les hommes ou chez les porcs) doivent être rapidement signalés au ministère de la Santé ou celui de l’Agriculture ».

Le Gabon, importe d’Europe et d’Amérique des produits carnés surgelés très consommés localement. Ces produits qui comblent le chronique déficit de la production alimentaire du pays proviennent d’Union européenne, d’Amérique latine, d’Asie et de certains pays africains.

Exprimez-vous!

  1. Une contagion inconnue passionne davantage les foules qu’une maladie maîtrisable.
    Le nombre de morts configure la couverture médiatique.
    Plus la problématique est globale, plus elle est déclinable, plus elle est universelle.
    Flash info publicitaires et épileptiques, reporters spéciaux concernés et consternants, analyses des causes prévisibles ou prémonitoires et des conséquences envisageables ou inéluctables.

    Quand le chantage moral ne se distingue plus du droit de savoir, on peut avoir peur, cette fois-ci.
    La suite ici :
    http://souklaye.wordpress.com/2009/04/27/bloc-note-psychose-mediatique/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES