Biens mal acquis : Bongo, Nguesso et Obiang sur la sellette

Selon le président de Sherpa et l’avocat des plaignants, c’est la première fois qu’une telle procédure est engagée contre des chefs d’Etats africains en exercice. Il s’en est félicité, mais il s’est refusé de tomber dans l’illusion. « Ce n’est qu’une victoire d’étape. La bataille ne fait que commencer », a indiqué M. Bourdon. Cette action qui, d’après lui, vise à restituer l’argent de ces biens aux populations de leurs pays, sera longue. Mais sur le plan diplomatique les conséquences de la décision de la juge française pourraient être immédiates. Les trois chefs d’Etat concernés sont à la tête des pays producteurs de pétrole, où le groupe français Total est bien implanté. Ces présidents sont également considérés comme des piliers de la Françafrique.

Le ministère public français qui, en avril, avait annoncé qu’il s’opposerait à l’ouverture d’une information judiciaire dispose, depuis mardi, de cinq jours pour faire appel. Les plaignants n’excluent pas cette éventualité. « Le parquet devra alors assumer d’apparaître comme ce qu’il est : le bras armé de la raison d’Etat », affirment-ils. Les faits reprochés n’ont pu se produire qu’avec la complaisance des autorités françaises, dit-on à Transparency International France. Et des preuves crédibles existent. En cas d’appel du parquet de Paris, le dossier serait une nouvelle fois confié aux juges de la chambre d’instruction qui devront le réétudier en vue de la validation ou non de l’ordonnance de la juge d’appel.

Le Congo se dit « serein »

La première réaction africaine à la décision de madame Desset est venue du Congo Brazzaville. Ce mercredi, le gouvernement de ce pays d’Afrique centrale s’est dit « serein », par la voix de son porte-parole, le ministre de la Communication, Alain Atipault. D’après lui, ce dossier ne contient « rien de concret ». Interrogé par Me Patrick Maisonneuve, l’avocat du président Omar Bongo a, quant à lui, indiqué que « la plainte déposée par Transparency International France est irrecevable, elle n’a pas qualité pour représenter les citoyens du Gabon. J’espère donc que le parquet fera appel ». Il s’est adressé à l’agence de presse Reuters.

Au total, la police française avait recensé, en 2007, lors d’une enquête préliminaire, 39 propriétés et 70 comptes bancaires appartenant à Omar Bongo et ses proches, 24 biens immobiliers et 112 comptes bancaires détenus par la famille Sassou-Nguesso, ainsi que les limousines achetées par la famille Obiang. En cas d’ouverture de l’enquête judiciaire, tous ces biens présumés mal acquis pourraient être confisqués et restitués aux populations des pays concernés.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le dimanche 31 mai

Selon Africa CDC, le Centre africain de prévention des contrôles des maladies, le continent recensait ce samedi 142 289 cas de Covid-19, et 4...

Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

Des mesures sanitaires plus strictes entreront bientôt en vigueur à Dakar, a annoncé le ministre de la Santé sénégalais samedi 30 mai en conférence...

RDC: l’ONU inquiète face aux intimidations, arrestations et détentions arbitraires

En République démocratique du Congo (RDC), les Nations unies s’inquiètent d’une dégradation du respect des droits de l’homme dans certaines provinces. Intimidations, arrestations et...

Covid-19 : la Caf octroie 120 millions de francs à chacune des 54 fédérations

Lors de sa réunion du jeudi 28 mai 2020 tenue par visioconférence, le Comité d'urgence de la Confédération africaine de football, dirigé par le...

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, un peu plus libres

Les juges de la Cour pénale internationale ont assoupli les conditions de la liberté accordée à l’ancien président ivoirien et à son ex-ministre. A l’heure...

Hirak: Une vague de colère contre le documentaire «Algérie, mon amour»

Diffusé sur France 5 mardi soir, le film de Mustapha Kessous a déchaîné les passions sur les réseaux sociaux. Une diversion bienvenue pour le...

Suivez-nous!

1,336FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Confinement et Covid-19 : mi-juin, le début de la fin du cauchemar ?

Le pic du Covid-19 est espéré pour la mi-juin au Gabon, marquant ainsi le début de la fin la terrible pandémie. Un espoir qui...

Deux nouveaux décès suite au coronavirus au Gabon

Le bilan de la pandémie du Coronavirus ne cesse de s’alourdir au Gabon. De 15 morts vendredi dernier, le nombre de décès est rapidement...

Coronavirus : 1er cas positif à Mouila

Mouila, capitale provinciale de la Ngounié dans le sud du Gabon a enregistré son premier cas positif au Covid-19 ce samedi, a annoncé le...

Alerte à l’escroquerie : «Coffre 2 Lux» est au Gabon, «Crowd1» arrive

Toujours la même mise en scène : une promesse de gains rapides, des investisseurs avides et peu regardant sur un actif dont tout le...

Covid-19: Le Dr Limoukou, les soldats sanitaires et le protocole thérapeutique

Le ministre de la Santé a rencontré, le 29 mai au Centre hospitalier universitaire de Libreville, le personnel de santé engagé en premières lignes...