Feu vert pour une enquête sur trois présidents africains

La doyenne des juges d’instruction du pôle financier de Paris, Françoise Desset, a jugé recevable la plainte avec constitution de partie civile déposée par l’association Transparence international France. Contre l’avis du parquet. La plainte vise les chefs d’Etats africains du Gabon, de Guinée équatoriale et du Congo.

Plainte recevable

Déposée le 2 décembre, cette plainte concerne les chefs de recel de détournement de fonds publics, blanchiment, abus de bien social, abus de confiance et complicités. Elle vise les conditions dans lesquelles un très important patrimoine immobilier et mobilier a été acquis en France par Denis Sassou Nguesso (Congo), Omar Bongo Ondimba (Gabon) et Teodoro Obiang (Guinée Equatoriale) ainsi que leurs entourages.

C’est la première fois que des poursuites sont susceptibles d’être déclenchées concernant les 39 propriétés et 70 comptes bancaires détenus en France par le Gabonais Omar Bongo et ses proches, les 24 propriétés et 112 comptes bancaires du président du Congo-Brazzaville Denis Sassou-Nguesso, les limousines achetées à Paris pour plus de 4 millions d’euros par le Guinéen Teodoro Obiang et ses proches.

Le parquet devrait faire appel

L’ordonnance rendue par la juge Françoise Desset ouvre la voie à une enquête judiciaire. Le parquet de Paris, qui s’était prononcé contre, devrait faire appel. Dans ses réquisitions prises courant avril, le procureur avait demandé à la doyenne des juges d’instruction de constater l’irrecevabilité de la plainte.

Ce dossier est diplomatiquement explosif puisque les trois pays concernés, le Gabon, le Congo-Brazaville et la Guinée équatoriale, sont des producteurs de pétrole, fiefs de Total, première société française. Les chefs d’Etat visés nient toute malversation. Rachida Dati ne se prononce pas

La ministre française de la Justice, Rachida Dati, a refusé de se prononcer sur un éventuel appel du parquet. « Je ne suis pas partie à l’affaire, je m’exprime en tant que garde des Sceaux. La plainte a été jugée recevable par la juge d’instruction, le parquet fera des réquisitions », a-t-elle dit mercredi sur RMC et BFM TV..

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Madagascar: le président se rend à Tamatave, particulièrement touchée par le coronavirus

Madagascar connaît actuellement une flambée de cas de Covid-19, particulièrement à Tamatave, la 2e ville du pays, où le personnel soignant manque de moyens....

Le Gabon et Sao Tomé s’accordent sur la délimitation de leur frontière maritime

Les députés gabonais réunis en séance plénière, le 11 mai 2020, ont ratifié le traité sur la délimitation de la frontière entre le Gabon...

« Le Problème de l’Afrique est fondamentalement un problème de gouvernance » – Dr. Daniel Mengara

00:30:01
Le Dr. Daniel Mengara, Professeur d'études francophones et de sciences politiques (Afrique) à Montclair State University dans le New Jersey, et président du mouvement...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...