Il faut AUSSI que les GABONAIS se souviennent que parmi les compatriotes éhontés – qui se cachent aujourd’hui en se mordant fermement leurs lèvres – qui avaient joué les avocats du diable dans l’affaire des Biens Mal Acquis, en dénonçant maladroitement et naïvement au détour d’une visite au palais du bord de mer, la « cabale organisée en France contre le président (anciennement chef de l’exécutif) Bongo », il y a lieu de citer un certain PIERRE MAMABOUNDOU, président de l’UPG. En se prononçant ce jour là en faveur du dictateur gabonais, le candidat upgiste s’était purement et simplement fourvoyé, en faisant l’apologie du crime et du vol dont se rend coupable Omar Bongo Ondimba depuis son accession au pouvoir.

Le fait pour la JUSTICE française de donner raison aux associations SHERPA et T.I aujourd’hui, place de facto monsieur MAMBOUNDOU, qui avait ouvertement soutenu Bongo (la vidéo est sur dailymotion), dans la liste de ces compatriotes qui contribuent ouvertement à la déchéance et à la dépravation du pays. Quel commentaire nous fera ALORS monsieur MAMBOUNDOU aujourd’hui, lui qui passe pour un expert de la loi, par rapport à ce verdict LÉGAL que vient de prononcer la JUSTICE française, et ce, dans le contexte rétroactif de ses affirmations au sortir d’une audience au palais de l’inculpé Bongo. Monsieur MAMBOUNDOU ne doit-il pas à son tour être auditionné sur sa réelle capacité à défendre et à conduire l’intérêt supérieur de la Nation et du Peuple Gabonais, comme il le prétend ?

C’est aux GABONAIS qu’il revient désormais de démêler peu à peu ces incohérences rédhibitoires qui collent à la peau de ceux de ces nombreux leaders qui affirment parler en leur nom, mais dont les copinages et les prises de position contre-nature vis-à-vis des sujets qui les accablent pourtant, semblent révéler une personnalité et une ambition bien moins patriotiques.

Terminons par une simple question au leader upégiste : la décision de la justice française à poursuivre la plainte des Biens Mal Acquis par Omar Bongo constitue-t-elle toujours une cabale à l’endroit de votre « chef de l’Etat », monsieur MAMBOUNDOU ?
Les Gabonais attendent votre réponse.

Petit Léon MBA-MINKO

1 COMMENTAIRE

  1. Je viens de prendre connaissance de la vidéo de Pierre MAMBOUNDOU au palais présidentiel. MAMBOUNDOU reflète malheureusement la mentalité de beaucoup de Gabonais,qui finissent toujours par choisir de satisfaire leur propre intérêt au détriment du peuple qu’ils ont sans cesse dit vouloir aidé pendant tous leurs meeting politique.

    j’ai tout de même été impressioné par la vidéo de sa tournée dans la province du Haut-ogooué. Ce n’est pas une mince affaire. Ce type a vraiment beausoup de courage. Si seulement il avait pu garder son intégrité ? J’espère que le leader du BDP pourra lui aussi ouvrir une brêche dans cette province avec l’insigne de BDP.

  2. Heuereusement que je n’ai jamais cru aux convictions oppositionnelles de Pierre Mamboundou, c’est un Mba Abessole bis. Souvenez-vous de sa déclaration au sortir de la conférence nationale “ce n’est pas l’idéologie qui faite la politique, c’est l’occasion” et pendant la mise en place de la démocratie conviviale: “l’opposition n’est pas une fonction, on ne mange pas l’opposition”.
    Tout comme son homologue Mba Abessole, Pierre Maboundou avait tant crié rien que pour être invité à manger sur la table du grand camarade. Ses revirements, incohérences ne m’étonnent absolument pas.
    Comme on le dit communément: les opposants gabonais ont vendu la honte aux chiens!

  3. J’ai jamais compté sur une crédibilité d’une opposition apaisée ni sur la capacité à tenir tete au bongoisme en vivant au gabon et meme en france.Ceux qui sont déçus de cette attitude de mamboundou ont une connaissance limitée de la force de l’énnemi

  4. Mr MAMBOUNDOU est politiquement mort depuis fort longtemps,la preuve Mr MYBOTO est aujourd’hui le leader de l’opposition Gabonaise et cela au vu des resultat des dernieres election organise au Gabon.Alors si j’etais lui,je baisserai le masque et irai a la soupe afin qu’il soit en conformité avec ses conviction.

  5. Dites moi que ce n’est pas vrai. Pas Pierre MAMBOUNDOU ? Il ne va pas faire comme pére MBA ABESSOLE. Quel triste destin pour notre chèr patrie !
    Le manque d’intégrité politique de certains leaders politique a contribué à favoriser le régime de BONGO depuis son avènement au pouvoir. Les Gabonais ont de bonnes raisons de ne pas lutter farouchement contre le pouvoir de BONGO. Beaucoup de nos frères et soeurs y sont impliqués et nous causent un sérieux problème de conscience quant à mener des actions violentes contre le pouvoir.
    C’est pourquoi il ne sera pas facile de sortir notre pays de ce cauchemar que nous vivons depuis 42 années.
    En ce qui me concerne, je continue quand même à esperer que Le DR MENGARA ne se laissera pas corrompre lui aussi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here