spot_imgspot_img

Gabon: Africa Endeavour 2009 : les participants se donnent rendez – vous en juillet 2009 à Libreville

Les officiers américains et camerounais qui ont pris part cette semaine, à Libreville, à la conférence de planification finale des manœuvres militaires multinationales «Africa Endeavour 2009», prévues sur le territoire gabonais, en juillet prochain, ont répondu à un certain nombre de préoccupations émises un journaliste de GABONEWS sur le choix du Gabon et la future armée panafricaine opérationnelle en 2010.

A propos du choix du Gabon, le commandant Britton Talbert, Coordinateur des travaux de la réunion finale de Libreville a révélé que « Nous avons choisi le Gabon parce que ce pays était disposé à nous recevoir et avait la capacité de le faire. Cela a été une aide pour nous afin de s’assurer que l’exercice finale du mois de juillet sera de bonne facture ».

Par rapport à l’armée panafricaine devant être au service de l’Union Africaine (UA), il a souligné que « C’était une partie de nos discussions et, cette force en attente était le sujet principal de notre débat pour essayer d’améliorer les communications ».

Au terme de la réunion de Libreville, le lieutenant – colonel Mvogo Gabriel, chef de délégation camerounaise à la réunion de Libreville a dit que « L’exercice qu’on organise chaque année s’inscrit dans le cadre de la dotation à la force africaine en attente d’une architecture des systèmes d’informations et de communications pour soutenir les missions de paix, d’assistance humanitaire et des catastrophes naturels car, pour commander il faut savoir communiquer et maîtriser l’inter – opérabilité entre les équipements de radio – communication et l’inter – opérabilité entre les hommes pour aboutir à une armée panafricaine où les gens échangent et améliorent l’efficacité du commandement ».

Revenant sur l’expérience du Cameroun de l’année dernière, il a partagé qu’« Au Cameroun, nous avons mis en place des données des différents pays sur l’équipement devant être utilisés à l’exercice de synthèse. Cette conférence finale avait pour but de confirmer ce qui a été fait afin de planifier les textes en fonction des caractéristiques des différents équipements pour que les études synthèses de juillet à Libreville soient un véritable succès ».

La conférence de planification finale des manœuvres militaires multinationales «Africa Endeavour 2009» de Libreville qui s’est déroulée pendant trois jours (du 5 au 8 mai) visait à rassembler l’expertise de chaque pays en vue de bâtir l’architecture des systèmes d’information et de communication des armées africaines.

« L’ampleur du travail que avez abattu montre votre détermination à l’aboutissement de la force africaine en attente pour ces objectifs de paix et de sécurité à travers un échange d’information pertinente », a déclaré, dans son mot de clôture, le général Pambo Bouanga, chargé des opérations, représentant le chef d’état – major des forces armées gabonaises, le général de corps d’armé, Claude Ella Ekogha.

La réunion finale de planification des manœuvres militaires africaines qui intervient après celles de Dakar (Sénégal) et de Douala (Cameroun) a regroupé au total 22 pays africains, 4 pays d’Europe et les Etats-Unis d’Amérique. Elle avait pour but de vérifier les systèmes de transmissions de l’inter – opérabilité des armées africaines dans le cadre de la mise en place de la Force africaine qui doit voir le jour d’ici 2010.

Au Gabon, un accent particulier sera mis sur l’amélioration de la sécurité maritime.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES