spot_imgspot_img

Gabon: Economie: La Comilog va redéfinir une nouvelle politique de gestion le 26 mai prochain à Libreville

Le Conseil d’administration de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG, membre du groupe Eramet) se retrouvera le 26 mai prochain en Assemblée générale, au siège de Libreville, en vue de redéfinir une nouvelle politique de gestion pragmatique à même de protéger la société des effets pervers de la crise économique mondiale, a-t- on appris de source officielle. A cet effet, indique la source, les actionnaires de la COMILOG vont délibérer sur six points de proposition d’ordre du jour. Il s’agit du renouvellement des mandats d’administrateurs, du rapport de gestion du Conseil d’administration sur les opérations de l’exercice 2008, du rapport général et du rapport spécial du commissaire aux comptes sur les états financiers de synthèse, de l’ affectation des résultats et enfin des divers.

Au premier trimestre 2009, les chiffres d’affaires du groupe Eramet avaient baissé de 41% à 664 millions d’euros, par rapport au chiffre d’affaires très élevé du premier trimestre 2008.

Par rapport au quatrième trimestre 2008, les cours de variations de l’acier et du carbone ont enregistré des résultats en dessous de la moyenne escomptée.

Ainsi, au 1er trimestre 2009, le manganèse avait produit 288 tonnes contre 519 tonnes en 2008(- 45 %). Le Nickel a donné 156 tonnes (2009) contre 308 en 2008 ; soit une baisse de 49 %, que l’Alliage aurait reculé de -24 % (222 en 2009 contre 292 en 2008).

Ces conséquences résulteraient de la chute des prix et de la baisse des volumes de ventes de manganèse liée à l’abaissement du marché de l’acier au carbone.

Dans ce contexte, le groupe a adapté ses volumes de production aux conditions de ses marchés. Il a par ailleurs poursuivi ses actions portant sur la réduction des coûts et a fortement réduit ses programmes d’investissements.

Dans la proportion des mesures annoncées, ERAMET, à travers Comilog, a maintenu ses objectifs de développement, à moyen et long terme, par la réduction à 60 % au 1er trimestre 2009 de la production de minerais.

En dépit de la situation difficile, la trésorerie nette d’ERAMET est restée globalement stable au 1er trimestre 2009, à près de 1,2 milliard d’euros, avant paiement au titre de 2008 du solde des impôts dus, et de tout dividende.

Il faut préciser que le projet consiste en une usine de silicomanganèse, d’une capacité de 65 000 tonnes par an, et en une usine de manganèse métal de 20 000 tonnes par an. Il bénéficiera du développement par le gouvernement gabonais d’une nouvelle centrale hydroélectrique dans le cadre du renforcement du réseau national de distribution électrique. Les investissements du Complexe Métallurgique de Moanda s’élèveront à 200 millions d’euros et seront répartis sur la période 2009 – 2013.

C’est dans ce contexte qu’il a été procédé le 7 avril dernier à la pose de la première pierre du futur Complexe Métallurgique de COMILOG, filiale à 67% d’ERAMET, située à Moanda (Gabon).

Afin de conserver une situation financière solide, le groupe continuera à adapter en permanence ses productions à l’évolution de ses marchés, et à prendre les mesures nécessaires à savoir la réduction des coûts de production, des stocks et limitation des dépenses d’investissements, notamment.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES