spot_imgspot_img

Omar Bongo hospitalisé en Espagne, Fin de règne pour le doyen de la chefferie africaine ?

Après l’annonce de la cessation de ses activités le 6 mai dernier, pour effectuer son veuvage, à la suite de la mort de sa dernière épouse, la fille de son homologue du Congo (Brazzaville), le président gabonais Omar Bongo a été évacué à Barcelone, en Espagne, dans un établissement privé spécialisé pour observer un repos complet de trois semaines.
Selon sa fille Pascaline, grande prêtresse du palais présidentiel, Bongo se porterait bien. Durement frappé par la perte d’Edith née N’guessou, Bongo avait annoncé auparavant s’arrêter momentanément, comme le veut la tradition gabonaise, pour se ressourcer.

En outre, et même s’il paraissait ne pas l’être, le président gabonais a été également profondément affecté par les révélations de la justice française à propos de ses biens en France et par la détermination de l’ONG Transparency international de le traîner dans le box des accusés pour malversations et dilapidation de biens du peuple gabonais. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il s’est résolu à ne pas se faire soigner à Paris, comme il avait coutume de le faire. Il a été évacué sur un hôpital espagnol. La fin de règne aurait-t-elle sonné pour ce septuagénaire, doyen des chefs d’États africains ? Bongo a fait une entorse à sa propre Constitution en désignant comme intérimaire son vice-président alors que d’après la Loi fondamentale du Gabon, la fonction présidentielle devrait être assurée par le président du Sénat en cas de « vacance de la présidence de la République, pour quelque cause que ce soit ». Toujours est-il qu’au Gabon ont commencé les manœuvres et luttes pour sa succession.

Il y a d’abord son propre fils qui a toujours travaillé à ses côtés. Il est en pôle position dès lors qu’il occupe la charge de ministre de la Défense depuis 1999. C’est le dauphin, malgré les dénégations de son père qui a dit qu’il sera candidat en 2012 « si Dieu m’en donne encore la force », au lendemain de sa réélection en décembre 2005. Le Gabon spécule, scrute et interprète les moindres faits et gestes de l’entourage de Bongo. Le pays est à l’heure de scénarios pour une succession qui obsède la classe politique depuis des lustres. Et, de toutes les hypothèses, celle d’un passage de témoin du patriarche à son fils Ali Ben revient le plus souvent. C’est le seul membre de sa nombreuse fratrie à occuper un poste stratégique dans les rouages de l’État.
Quant à l’opposition, Bongo, comme ses pairs africains, s’est toujours arrangé pour la réduire à une portion congrue. Cela s’est fait avec d’autant de facilité que c’est la pièce maîtresse de la Françafrique.

         source: Liberté Algérie

Exprimez-vous!

  1. AH! Salut Stratégie,
    Te voilà enfin de retour! Cela me rassure! Je suis rentrée ce matin de mes activités du week end. Les choses se sont-elles bien passées la-bas? Au gabon, ce n’est pas le cas, apparemment! l’on parle sur le net du décés du président Bongo et c’est stressant!Je tâcherai de t’écrire, rapidement. J’ai reçu ma constit et le livre de Myboto, ce week end, ils sont sur mon bureau. A très bientôt!

  2. YAYA OMAR sous ventilation assistee?? C’est a peine croyable!!!

    On raconte au quartier que l’examen a deja confirme la mort cerebrale, et qu’apres des tests d’apnee reiteres negatifs, Le vieux a ete declare mort…

    BDP, confirmez ou infirmez cette information…

    MILANG MI SI.

  3. Omar Bongo est sous respirateur artificiel , Il n’est pas mort comme certain disent , mais le probleme est le même Il y a vacance du Pouvoir et incapacite du President a exercer la fonction pour laquelle il a été elu ;
    LA LOI S’APPLIQUE

  4. je ne crois pas que bongo soit mort ,si c est le cas je souhaite bonne chance au gabon et mes condeleance a bongo et sa famille

  5. BONGO est mort depuis très longtemps. Il ne tiens plus les rènes du pays depuis déjà plusieurs années et ça tout le monde le sait.
    C’est Ali BEN et Pascaline BONGO qui gèrent le pays , et là aussi les Gabonais le savent. BONGO ce n’est pas une personne mais tout un système.Et C’est tout le système du Bongoîsme que l’on doit combattre et faire dispaitre. Voyez vous l’espoir commence à renaître dans ma vie . Les magistrats corrmopus vont enfin disparaître, les vrais hopitaux vont naître, la solidarité et la fraternité vont enfin renaître. Le Gabon va aller mieux. Mais surtout pas d’Ali BEN.

  6. arrétez vos histoires, ma cousine qui travaille dans l’hopital ou Bongo est hospitalisé à Barcelone m’a dit qu’il est vivant et non mort comme vous le dites. vérifié vos infos.

  7. Enfin la verite sur Bongo !
    Paul Toungui,mari de Pascaline Bongo ,a revele que Bongo etait decede secretement dans un hopital d’Espagne ce 15 mai 2009 a 1h du matin. L’information provient d’un haut cadre du pouvoir a qui Paul Toungui a revele l’information.
    C’est une victoire pour le peuple Gabonais!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES