spot_imgspot_img

Gabon : Le RPG se cotise pour l'amende de Mba Abessole

Suite à l’amende infligée le 2 avril dernier par la Cour Constitutionnelle au président du Rassemblement pour Gabon (RPG), le vice-premier ministre en charge de la Culture, Paul Mba Abessole, les membres de son parti se sont mobilisé le 15 mai dernier pour venir en aide à leur leader. Le président du RPG avait écopé d’une amende d’un million de francs CFA pour «outrage à magistrat», les membres du parti ont récolté pour lui plus de 3 millions de francs CFA. Les membres et sympathisants du Rassemblement pour le Gabon (RPG) ont organisé le 15 mai dernier à Libreville une cérémonie de soutien à leur président, le vice-premier ministre en charge de la Culture, Paul Mba Abessole, sous le coup d’une amende de la Cour Constitutionnelle relative aux contentieux des dernières élections locales.

Le président-fondateur du RPG avait été condamné le 2 avril dernier par la haute juridiction à une amende d’un million de francs CFA pour «recours abusif» dans le contentieux des élections locales d’avril 2008, et «outrage à magistrat».

Dans une lettre adressée à la Haute juridiction le 16 octobre 2008, le leader du RPG avait accusé la Cour constitutionnelle de «constituer un obstacle majeur au fonctionnement de la démocratie gabonaise» en raison de la partialité de certains de ses rendus dans le cadre des contentieux électoraux.

Pour soutenir leur leader face à cette situation et légitimer son recours jugé abusif, les membres et sympathisants du parti se sont cotisé lors de cette cérémonie, récoltant au final la somme de 3 385 375 francs CFA, qu’ils ont remis séance tenante et dans son intégralité à monsieur Mba Abessole.

«La solidarité est indispensable à tout groupe humain qui veut s’inscrire dans la durée», a déclaré le président du RPG.

«Le parti doit retourner sur le terrain. (…) Ne perdez pas votre temps dans ces discussions auxquelles vous participez dans les bistrots, comme la succession de la présidence. Laissez les gens qui veulent succéder parler», a lancé Paul Mba Abessole.

«Nous, nous voulons parler du Gabon. Le Gabon existera après nous, le Gabon existera après notre parti politique. Je peux vous dire que dans 10 ans, peut-être moins, on ne parlera plus des partis politiques d’aujourd’hui. Ils seront déjà morts, d’autres seront créés», a-t-il enfin ajouté.

Ancien ténor de l’opposition radicale dans les années 1990, Mba Abessole a ensuite intégré la majorité présidentielle menée par le PDG.

Le leader du RPG a ainsi intégré le gouvernement où il occupe les fonctions de premier vice-Premier ministre en charge de la Culture, des Arts, de la Refondation et des Droits de l’homme.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES