spot_imgspot_img

Gabon: Omar Bongo Ondimba hospitalisé en Espagne, affirme la présidence gabonaise

Le président gabonais Omar Bongo Ondimba, qui n’était plus apparu en public depuis le début du mois de mai, est hospitalisé à Quiron, une structure hospitalière privée de Barcelone (Espagne), où il ’’effectue un bilan de santé complet’’, selon un communiqué de la présidence de la République lu jeudi sur la télévision nationale.

’’Le président de la République séjourne actuellement à l’hôpital Quiron de Barcelone, structure médicale de grande renommée internationale pour y effectuer un bilan de santé et y suivre des soins appropriés afin d’être au mieux de sa forme pour regagner le Gabon et reprendre au plus vite ses activités’’, indique le communiqué lu par Robert Orango Berre, porte-parole de la présidence de la République.

Selon ce communiqué diffusé vers 17H locales (16H GMT), le chef de l’Etat gabonais ’’qui a subi un choc d’une très forte intensité émotionnelle à la suite du décès prématuré de sa jeune épouse au terme d’une longue maladie, a décidé de prendre quelques jours de repos en Espagne’’.

Le texte affirme que ’’le président n’a subi aucune intervention chirurgicale’’ et qu’’’il (chef de l’Etat) est naturellement au fait des questions les plus impératives’’.

Un précédent communiqué de la présidence gabonaise diffusé le 6 mai expliquait que le président Bongo avait décidé de ’’suspendre momentanément ses activités’’ pour ’’se ressourcer dans le repos’’ après avoir perdu épouse, une ’’épreuve particulièrement difficile’’ qu’il a vécue selon ce communiqué pendant ’’plus de trois ans (durée de la maladie de sa défunte épouse)’.

A Libreville, le sujet est tabou. Mais des médias internationaux et le journal espagnol catalan La Vanguardia, citant le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos, alors en voyage à Sarajevo (ville espagnole), écrivait jeudi que M. Bongo allait ’’très mal’’.

Le journal catalan La Vanguardia a assuré jeudi dans son édition en ligne en citant toujours le chef de la diplomatie espagnole que le président Bongo Ondimba souffrait d’une ’’grave tumeur’’.
Alors en visite officielle en Afrique qui le conduira au Cameroun et au Nigeria, le Premier ministre français François Fillon a affirmé jeudi lors d’une conférence de presse à Yaoundé que la santé du président gabonais Omar Bongo Ondimba, hospitalisé à Barcelone, était ’’satisfaisante’’ jeudi matin, selon l’AFP.

Sans être évoquée officiellement, la succession du président Omar Bongo est centre des conversations aussi bien à Libreville qu’à l’intérieur du pays, mais aucun membre du pouvoir ne souhaite jusque-là aborder le sujet.

Interrogé jeudi soir par la télévision publique (RTG 1), l’opposant gabonais Zacharie Myboto indiquait qu’au stade actuel, ’’on ne peut pas encore parler de la vacance du pouvoir’’, avant d’appeler toutefois au respect de la Constitution si la vacance du pouvoir était constatée, faisant allusion à ceux qui s’agitent.

La Constitution gabonaise stipule : ’’en cas de vacance de la présidence de la République, pour quelque cause que ce soit, ou d’empêchement définitif de son titulaire constatés par la Cour constitutionnelle’’, le président du Sénat est chargé de suppléer le chef de l’Etat.

Alors le président par intérim doit organiser une élection présidentielle ’’30 jours au moins et 45 jours au plus’’ après sa prise de fonction.

La deuxième Chambre du Parlement gabonais est actuellement dirigée par Rose Francine Rogombé, 66 ans, juriste de formation et membre influente du Parti démocratique gabonais (PDG) du président Omar Bongo Ondimba.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES