Pour obtenir le PDF du Plan de Paix, cliquez ici.

La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié ce mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise.

La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours sur les « Etats généraux de la Réforme au Gabon » et promulgué une nouvelle Constitution pour le pays.

Ce plan de paix constitue l’ossature à partir de laquelle les membres de la Coalition lanceront une campagne pour la Réforme institutionnelle au Gabon, campagne qui devrait amener des délégations de « Coalisés » à visiter les communautés gabonaises du monde dans le cadre d’une Tournée Internationale baptisée du nom de « Tournée Internationale pour la Réforme et la Réconciliation au Gabon». Le but de la Tournée sera, dans un premier temps, de présenter la Nouvelle Constitution aux communautés gabonaises expatriées avant, dans un deuxième temps, l’étape finale qui devrait conduire la Coalition au Gabon pour y présenter ses travaux aux Gabonais vivant au pays.

Le programme de la Coalition s’articulera donc sur deux étapes majeures :

Etape 1 : dès le 12 juin, publication sur le site de la Coalition de la Nouvelle Constitution et sollicitation d’avis et de propositions par Internet auprès des Communautés gabonaises expatriées en vue de l’amélioration du document. Par cette méthode, la Coalition veut faire de cette Constitution l’affaire de tous les Gabonais et leur permettre ainsi d’y contribuer leur feedback.

Etape 2 : Tout de suite après la fin de la période de sollicitation d’avis et de propositions, la Coalition publiera le programme de sa « Tournée Internationale pour la Réforme et la Réconciliation au Gabon ».

Le Directoire compte, dès le 12 juin, soumettre son plan de paix au peuple et aux autorités gabonais, notamment à M. Eyegué Ndong, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Madame Rose Francine Rogombé, Présidente du Sénat et actuellement Présidente du Gabon par intérim suite au décès d’Omar Bongo Ondimba, M. Guy Nzouba Ndama, Président de l’Assemblée Nationale, Madame Marie Madeleine Mborantsuo, Présidente, Cour Constitutionnelle et aux Partis politiques de l’opposition et membres et associations de la société civile gabonaise. Le plan de paix sera accompagné d’une copie de la nouvelle Constitution du Gabon tels que promulguée à Bruxelles par les membres de la Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National.

La Coalition compte ainsi inviter la classe politique et associative du Gabon, ainsi que le peuple lui-même, à un débat pour la Réforme immédiate au Gabon, réforme plus que jamais d’actualité au moment même où le peuple gabonais s’apprête à négocier un après-Bongo émaillé de risques de chaos suite à la disparition tragique d’Omar Bongo, Président du Gabon depuis près de 42 ans, mort sans avoir pu laisser à son peuple la démocratie à laquelle ce peuple aspirait depuis la Conférence Nationale de 1990.

Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National
S/C BDP-Gabon Nouveau
P.O. Box 3216 TCB, West Orange, New Jersey, USA
Tel./Fax : +1 973.447.97.63
Email : cgrsn@coalitiondurefus.org
Site Internet : https://www.coalitiondurefus.org

Pour obtenir le PDF du Plan de Paix, cliquez ici.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonsoir je suis un jeune gabonais soucieux de voir le Gabon prospérer comme tous les pays de son “rang”.

    De ce fait, il m’est arrivé de lire un commentaire sur un site dont je tairais le nom par pure discrétion; un commentaire qui ma marqué et que j’ai tenu à vous faire lire… C’est en fait une proposition.

    Il dit ceci: Chers frères et sœurs et tout petits ne rêvons pas, il n’y a qu’une solution pour que notre pays mette fin à sa destruction venue du clan des idiots, les Ondimba.

    Le Gabon a produit de nombreux citoyens qualifiés dans tous les domaines sauf que le Gabon peine toujours à donner à manger et à soigner tous ses enfants à cause d’une seule famille : la famille Bongo Ondimba.

    Mba germain a été assassiné par Bongo Ondimba.
    Dukakas Nziengui a été assassiné par Bongo Ondimba.
    Rendjambet Joseph a été assassiné par Bongo Ondimba.

    Alors que les Bongo Ondimba continuent à piller le Gabon.

    Mba Abessole a été neutralisé par Bongo Ondimba.
    Mamboundou a été neutralisé par Bongo Ondimba.

    L’opposition locale a donc été embastillée alors que les Bongo Ondimba continuent à piller le Gabon.

    Seule la diaspora Gabonaise a su résister aux énormes moyens de pression et d’intimidation que les Bongo Ondimba ont mis pour faire taire l’opposition gabonaise en exil. Le BDP nous a prouvé et continue à nous prouver que LUTTER CONTRE LES BONGO ONDIMBA C’EST POSSIBLE POUR QUE REVIVE ENFIN NOTRE CHER PAYS.

    Nous, gabonais épris de paix, gabonais soucieux de l’avenir de nos enfants et petits-enfants, si nous aimons notre pays LE MOMENT EST VENU.

    Dépassons nos passions du pouvoir pour le pouvoir,
    Dépassons la fragilité de nos ego,
    Soyons différents du système Bongo Ondimba qui n’a fait que nous diviser,

    Réunissons nos forces pour qu’enfin le Gabon se libère de 42 ans du Bongo Ondimbaïsme qui a agonisé le Gabon.

    Que toutes les forces intellectuelles et spirituelles s’associent de loin (Diaspora) ou de près (sur place au Gabon) pour qu’une nouvelle équipe entièrement refaite dirige notre pays.

    Une union des énergies Nord-Sud doit absolument se faire entre celui qui a tenu tête à Bongo Ondimba, sans fléchir et jusqu’à sa mort, le Dr Daniel Mengara et celui qui il y a très peu représentait l’ultime espoir du peuple, Pierre Mamboundou.

    Nous sommes sûr que si ces deux forces s’unissaient pour galvaniser le peuple gabonais, le Gabon se lèverait en un bloc comme un volcan pour dire STOP à la monarchie qui a assassiné plusieurs générations de gabonais.

    Cette union est la clé du trésor gabonais et pour aller la chercher, il suffit que les gabonais (surtout Bapunu et Fang) arrivent à dépasser leur ego. Ils sont les seuls aujourd’hui de par ces deux leaders, Mengara et Mamboundou, capables de faire prendre au Gabon un nouvel élan.
    Nous vous avons donné la clé, maintenant ne ratez pas le chemin que le vieillard que je suis vous montre avec un clin d’œil subtile.

    Allez mes enfants, n’ayez plus peur il a été rappelé pour son jugement dernier, c’est à vous de soigner l’avenir de ceux qui doivent arriver.

    Conseil d’un sage qui attendait ce moment avant son dernier souffle qui ne saurait tarder.

    Si vous ne le faites pas pour vous, surtout pas pour moi, FAITES-LE AU MOINS POUR VOS PETITS ENFANTS.

  2. Je viens de lire entièrement le Plan de Paix et de Réconciliation Nationale que vous proposez, je le trouve particulièrement très intègre et très patriotique. Je pense qu’il met en exergue ce que la plupart des gabonais pensent sur le sort réservé à nos dirigeants. A savoir, certes ils ont entraîné le pays dans l’abîme, mais on ne veut pas faire tomber des têtes car nous sommes un peuple épris de paix, à la seule condition qu’ils reconnaissent publiquement leurs erreurs. C’est un document à mon sens qui montre le fruit d’une maturité et d’une profonde sagesse de la part de leurs auteurs. J’espère de tout coeur que ceux qui sont au pouvoir actuellement sauront faire preuve de sagesse à leur tour et faire passer l’intérêt du pays avant tout. Ce document me rempli d’espérance parce que finalement, tout le monde y gagne et la nation en sort grandie. Je tire mon chapeau à ces auteurs.

  3. Bonsoir, sur le PDF, faudra changer le statut de Mme Rogombé. Elle est présidente de la République gabonaise, je pense qu’elle peut mal le prendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here