Le gouvernement a fixé à 121, le nombre de commissions électorales locales et consulaires pour lla prochaine élection présidentielle, a – t-on appris à l’issue du conseil des ministres réuni ce vendredi au palais présidentiel sous la présidence de madame Rose Francine Rogombé, président de la République par intérim chef de l’Etat. Ces commissions se présentent de la manière suivante:

81 commissions électorales locales, 13 pour la province de l’Estuaire, 16 pour le Haute Ogooué, 4 pour le moyen Ogooué, 12 pour la Ngounié,8 pour la Nyanga, 6 pour l’Ogooué Ivindo, 7 pour l’Ogooué Lolo, 8 pour l’Ogooué Maritime et 8 pour la province du Woleu-Ntem.

La zone Afrique/Moyen Orient, il est prévu 19 commissions réparties dans les pays tels que : Afrique du Sud, Ethiopie, Soudan, Maroc, Sénégal, Gambie, Cap Vert, Guinée Conakry, Cote d’Ivoire, Burkina Faso, Niger, Congo, RDC, Centrafrique, Tchad, Cameroun Guinée Equatoriale, Sao Tomé, Togo, Ghana, Bénin, Liban, Arabie Saoudite, Iran, Emirats Arabes Unies.

11 commissions ont été fixées dans la zone – Europe, à savoir :

France, Suisse, Russie, Belgique, Pays Bas, Espagne, Italie, Vatican, Ordre de malte, Allemagne, Grande Bretagne.

6 commissions dans la zone Amérique: le Canada Etats-Unis, et le Brésil.

En Asie, on compte trois, Chine, Japon et Corée du Sud.

Le Conseil des ministres de ce vendredi n’a pas communiqué la date de la présidentielle.

Le Ministère de l’intérieur avait récemment proposé un chronogramme aux partis politiques, du 4 au 14 juillet, inscription des candidats, du 15 au 17 juillet traitement des données, du 18 au 20 juillet réclamation et le 28 juillet, la remise de la liste électorale à la commission électorale autonome et permanente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here