Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou, a annoncé mardi soir qu’il sera officiellement investi dimanche candidat à l’élection présidentielle anticipée qui aura lieu ’’au plus tard le 6 septembre prochain’’, rapporte un journaliste de l’AGP.

’’Vous serez fixé chers militants dimanche sur les raisons de ma candidature à la présidentielle du 6 septembre’’, a déclaré M. Mamboundou, lors de la célébration du 20ème anniversaire de son parti.

’’Vous connaissez que notre parti aspire à présider aux destinées de notre pays. Nous voulons changer les choses en donnant à chaque Gabonais les moyens de vivre aisément dans son pays’’, a assuré le leader de l’UPG, avant demander à s’inscrire sur les listes électorales ’’pour nous assurer une victoire sans bavure’’.

M. Mamboundou a également indiqué que plusieurs leaders de la majorité et de l’opposition pourraient former avec lui une coalition lors de cette élection : l’Union pour la nouvelle République (UPNR) de Maître Louis Gaston Mayila, de l’Alliance démocratique République (Adére), du Vice-président de la République Didjob Divungui Di Dingue et Mboumb King et Mouang Mabick deux leaders d’opposition, présidents de ces formations microscopiques.

Plusieurs fois candidat malheureux aux présidentielles, M. Mamboundou a se dispute aujourd’hui le leadership de chef d’opposition gabonaise avec un ancien baron du régime Zacharie Myboto. Mais son rapprochement depuis avril 2006 avec le président Bongo Ondimba a affaibli son langage autrefois incendiaire.

Après avoir juré de ne jamais rencontrer le défunt président Bongo, il était devenu un habitué du Palais de la présidence, annonçant dans la foulée, avoir obtenu de celui-ci une enveloppe de 11 milliards de francs CFA pour la construction de la ville natale de Ndendé (sud), dont il était maire à l’époque.

Lors du scrutin législatif de 2006, l’UPG dont il est chef grignote quelques 7 députés, tandis que pour les élections locales, le parti réussit à obtenir plus d’une centaine de conseillers municipaux et départementaux, se partageant le leadership au sein de l’opposition avec l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD) de Zacharie Myboto.

1 COMMENTAIRE

  1. Vous tous vs racontez n’importe quoi.quant on a rien a dire on se tait.MP est l’homme actuel de la situation.ce que je suggère c’est que Mr Mengara quant il rentreras au Gabon,qu’il aille soutenir MP.Ces deux hommes ensemble,je vous assure que cette soit disant majorité va s’éteindre une bonne fois pour toute.

  2. Je pense quand même qu’il faut être malhonète pour continuer à discréditer un grand homme comme Mamboundou qui a pour seule vocation de sortir le Gabon du chaos économique et social.L’honneté intellectuel nous recommande un minimum de reconnaissnce envers cet Homme qui nous a montré combien il prenait à coeur l’intéret national contrairement à tous ces pédégistes et alliés qui nous ont pillé depuis 42 ans.Je vais vous poser une question très simple.En dehors de PM qui d’autres est venu à la télé expliquer qu’il a reçu de l’argent de la part de Bongo?C’est tout simplement de la transparence et de la probité morale.Car organiser une conférence de presse pour expliquer cette affaire mérite d’être ovationné.Nul autre au Gabon navait jamais agit de la sorte.Les pdgistes eux le savent c’est pouqoui ilest soutenu par les partisant du changement.

    Contrairement à tous les Gabonais,Mamboundou a refusé de toucher aux 11 milliards en suggérant à Bongo de les inscrir dans la loi de finances ,ce qui a été fait.A ce jour seuls environ 3 milliards ont été décaissés aux entreprises par le trésor publique.Si vous avez à demander des comptes faites-le à Louembet qui n’est pas encore mort.Pour être plus claire avec les détracteurs de PM le financement des travaux de ndéndé a été volontairement stoppé par les pdgistes pour faire croire aux gabonais que ce monsieur à détourné de l’argent.Ce qui n’est pas le cas.Le jeu politique du PDG est tellement évident qu’il faut être idiot, permettez-le moi, pour croire à leur mascarade.

    Ecoutez à beau vous expliquer que PM n’a jamais touché à cet argent vous obstiner à nous distraire alors que ceux à qui vous devez demander des comptes ce sont les PDGistes qui ont des milliards dans leurs comptes,des biens mal acquis etc?Mamboundou est la seule personne au Gabon à avoir defendu les interêts des gabonais et ceux du Gabon:affaire l’île Mbanié,gabon télécom,le fer de mbélinga etc.C’est encore lui qui a plaidé pour l’augmentation du SMIC au Gabon qui est passé de 40.000 à 80.000…

    Spv faites preuve d’un minimum d’objectivité car vous le savez très bien que Mamboundou est le seul qui puisse nous sortir de la situation dans laquelle Bongo et clan nous ont laissé.Depassons les considérations ethniques pour construire avec PM un Gabon prospère.Ne dipersez pas vos voix chez des candidats moins en vu mais donnez-les à quelqu’un qui est capable de battre Ali capable et à même de reconstruire sincèrement notre pays.

  3. Je suis bien déçu de voir que dans ce pays nommé Gabon, on parle plus qu’on agit. Plus de 42 ans sous la dictature et le cafouillage de Albert Bernard , alors qu’on a enfin la possibilité d’aller de l’avant, on se focalise sur des ont dits.
    l’heure n’est plus au discours… on veut que sa change, alors Mr Mengara si vous pensez être à même de faire mieux que Mamboundou, pourquoi ne pas vous présentez. on ne veut pas de branche armée mamba au Gabon. sortez de votre nid et venez briguer la présidence. Nous voulons un président capable, qui ose.
    Cher monsieur, après avoir lu votre article j’en depuis que vous n’êtes guère un journaliste, un copié collé avec quelques retouches discriminatoires vous appelez sa donné de l’information.
    Pour votre gouverne Mamboundou n’a pas pris les milliards dans sa poche, il ont été versé à la commune de Ndendé.. savez vous ce qu’on appel investigation en journalisme? si oui je vous invite à vous soumettre à cet exercice afin de jouir d’une crédibilité.

  4. Moukadi je ne comprend rien à ce que tu dis… soit clair dans tes propos.
    si tu rate le bac 3 fois parce que celui-ci a été truqué vas-tu pour autant abandonné? si oui alors le Gabon n’a pas besoin des gens comme toi pour le moment, mais il a besoin des pessimistes, des gens plein d’optimisme.
    en fait je ne comprends plus, lorsqu’on parle avec trop de fautes on se plaint,on parle en francais soutenu, on se plaint, voulons nous continuer dans la mediocratie, le nepotisme et l’oligarchie? je ne pense…
    INFOS:
    MBA OMBAMA est candidat, oui, l’ex ministre l’interieur, c’est officiel sur L’AFP.

  5. A mezui kali. Deux questions:
    – Où Mamboundou a t-il eu l’argent qui a acheté les grosses cylindrées à bord des quelles il roule?
    – Pourquoi il est nécessaire que Mamboundou aille lui meme chercher le sous qui doit passer par un circuit normal de gestion du patrimoine de l’état si ce n’est que pour des raisons…???

  6. pierre est un homme qui se prend la tete un moment il doit faire agir sa conscience d’homme intellectuel car le gabon est un pays qui a besoin d’etre formaté comme une machine d’ordinateur en parlant de pierre normalement le candidat upg devait etre une autre personne du parti pierre a perdu plus de deux fois les elections presidentielles donc la place a un autre membre de l’upg c’est pas le seul a tout connaitre dans ce parti alors papa pierre laisses une autre personne de ton parti se presenter t’as essayé rien et d’autres peuvent et saches que tout seul aussi tu ne seras jamais candidat malgres tes mots du dictionnaire la rousse le gabon a besoin d’etre soudé pour etre dans vos bras enfin de bien diriger avec d’autres opposants fort comme DOCTEUR MENGA CURTIS MABICKA MOUBAMBA l’heure est venue a l’unité pas a l’individualisme a dakar ici la fraude est deja dans l’air et samedi l’ambassadeur reçoit les etudiants gabonais mais ça sent la fraude et on dit NON a cette fraude

  7. Un journaliste se doit de rapporter fidèlement un évènement qui s’est produit et n’a pas le droit de le déformer selon ses aspirations.
    Arrêtez donc de raconter des bêtises et dites clairement au monde ce que le Pièrre Mamboundou a dit dans son discourt. Il a effectivement dit clairement qu’il a à de nombreuses occasions rencontré Bongo pour résoudre certains problèmes des gabonais comme La privatisation de Gabon Télécom et les étudiants qui ont été mis en prison pour avoir agresser leur professeur.
    L’histoire et l’actualité nous montre qu’il a eu raison de s’ériger contre la privatisation de Gabon télécom, et vous qu’avez vous fait pour le Gabon et les gabonais à part déformé l’information?
    Au sujet des 11 Milliard dont seul 2,6 Milliard ont été remis aux entreprises, il a tout simplement redit au gabonais qu’il n’a à aucun moment été en contact avec cet argent. Etant dans le domaine des grands projet je peu vous certifier que seul une entreprise ayant eu un marcher peu toucher de l’argent au trésor public du Gabon et non une personne physique.
    Vous n’êtes même pas capable de simplement faire votre travail, comment penser vous participer à la construction du Gabon dans ces conditions?
    Le BDP gagnerai à être réaliste et ferai mieux de se rallier à l’UPG comme sont entrain de le faire de nombreux partis comme le PGP de Maître Ndaho qui n’est nul par cité dans votre article, et bien d’autre.
    Arrêtez de nous vendre du vent et venez au Gabon combattre avec nous. L’heure n’est plus aux supputations de toutes natures mais à l’actions. Nous devons faire bloc contre le PDG et son candidat qui je vous le signal ne sera rien d’autre qu’un dictateur encore pire que son père.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here