spot_imgspot_img

France : Vivendi abandonne l’option Zain, écrit le Figaro

Le journal français le Figaro a annoncé mardi l’arrêt des discussions pour la reprise des activités africaines de Zain par Vivendi.

A la bourse de Paris, le soulagement était perceptible après l’annonce de la fin des discussions engagées il y a plusieurs semaines entre Vivendi et Zain pour l’acquisition par le conglomérat français de médias et de télécoms d’une participation majoritaire dans les activités africaines du groupe koweïtien de téléphonie mobile. L’action Vivendi a clôturé la journée en hausse de 4 %, à 18,16 euros.

En quête de relais de croissance dans les pays émergents et notamment au Maghreb, Vivendi lorgnait des actifs représentant 40 millions d’abonnés mobiles répartis dans une quinzaine de pays africains. Déjà présent en Mauritanie, au Burkina-Faso, au Gabon mais surtout au Maroc à travers sa filiale Maroc Telecom dont il détient 53 %, le groupe français aurait proposé à Zain un prix que le vendeur aurait jugé insuffisant.

Les analystes ont évalué les actifs africains de Zain entre 10 et 12 milliards de dollars. Cité hier par l’AFP, un analyste d’Oddo Securities expliquait que l’opération aurait nécessité une augmentation de capital, Vivendi ne souhaitant pas alourdir sa dette et conserver sa note BBB de l’agence Standard & Poor’s.

« Lors de l’officialisation des discussions avec Zain, le 9 juillet dernier, nous avions spécifié qu’on appliquerait nos critères habituels de rentabilité et que l’on ferait preuve de discipline financière », souligne un porte-parole de Vivendi. De source proche du dossier, le financement était prêt. Mais le niveau d’endettement du groupe (8,2 milliards d’euros à fin mars) a sans doute été décisif.

La fin de l’option Zain ne détourne pas pour autant Vivendi de ses objectifs dans les pays émergents. Maroc Telecom a ainsi annoncé le 7 juillet avoir acquis 51 % du capital de la Société de télécommunications du Mali (Sotelma) pour 275 millions d’euros.

Canal +, une filiale de Vivendi, vient de son côté de se lancer dans la télévision payante au Vietnam après avoir ouvert des plates-formes en Tunisie, en Algérie et au Maroc en début d’année. Quant aux actifs de Zain, s’ils venaient à être cédés par appartements, ils pourraient intéresser de nombreux opérateurs, à commencer peut-être par Orange.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES