spot_imgspot_img

Gabon : Daniel Mengara sort du virtuel et s’inscrit dans la course

Connu pour avoir longtemps animé un mouvement et un site Internet dénommé ˝Bongo Doit Partir˝ (BDP), le Dr Daniel Mengara, est sorti de son univers cybernétique pour se présenter, dans le réel gabonais, à l’élection présidentielle du 30 août prochain. Sa candidature a été annoncé au cours d’une conférence de presse le 22 juillet dernier.

Revenu au Gabon le 19 juillet dernier, après onze ans d’exil aux Etats-Unis, l’opposant Daniel Mengara, leader du mouvement “Bongo Doit Partir” (BDP), a animé une conférence de presse le 22 juillet à la Chambre de commerce de Libreville.

En fait d’une conférence de presse, l’évènement ressemblait plutôt à un meeting ou une causerie politique tant l’assistance applaudissait à la fin de chaque paragraphe du propos liminaire de Daniel Mengara, long de neuf pages.

Le docteur Mengara a assuré être venu au Gabon pour délivrer des messages, ainsi qu’il l’a souligné :

“Je ne suis pas venu vous parler de haine, mais d’amour.
Je ne suis pas venu vous parler de division, mais d’unité et de rassemblement
Je ne suis pas venu vous parler de rivalité, mais d’amitié.
Je ne suis pas venu vous parler d’abandon, mais de persévérance.
Je ne suis pas venu vous parler d’une ethnie, d’une tribu, d’un clan ou d’une famille, mais de nation et d’unité nationale.

Ce dont je suis venu vous parler, c’est de cet engagement citoyen, cet amour de la patrie et de l’intérêt général qui, pendant 42 ans, nous a cruellement manqué, car à la place on a installé l’individualisme et la promotion personnelle qui ont fini par tuer les aspirations des Gabonais.

Ce dont je suis venu vous parler, c’est de ce sens des valeurs et de la moralité personnelle et publique qui, pendant 42 ans, a été annihilé dans nos esprits, car à la place, on a installé la bière et les fesses, la fumisterie et la petitesse d’esprit qui animalisent.”

Daniel Mengara est revenu sur son parcours commencé à Minvoul où il est né et a grandi dans une famille des plus modestes dont il a décrit le quotidien semblable à celui de nombreuses familles gabonaises. “J’ai connu la souffrance qui découle de la pauvreté la plus abjecte”, a-t-il affirmé.

Toutes les vicissitudes de la vie du Dr Mengara ont été rappelées, du militantisme estudiantin à la création du BDP. L’intellectuel en provenance des USA a également épluché les nombreux maux qui minent le Gabon et a terminé son allocution en ces termes :

“Pour la dignité et les martyrs tombés sous le poids de la précarité, de la maladie et de la pauvreté, pour la paix et le renouveau, pour le progrès économique et la réconciliation nationale, pour notre peuple et une destinée porteuse d’espoirs et de progrès, pour l’alternance démocratique, pour la réforme, la vérité et le retour des valeurs, pour le rassemblement et l’unité, pour le progrès et le développement durables, pour la rupture et le changement, Mesdames et Messieurs: je m’appelle Daniel Mengara et je suis candidat à l’élection présidentielle anticipée de 2009.”

Daniel Mengara revient des États-Unis d’Amérique où il s’est exilé pendant onze en participant, à travers son site Internet bdpgabon.org, au débat sur les politiques nationales de développement.

Exprimez-vous!

  1. Moi je suis très dessus pour apprendre que vous ne faites parti des candidats de la liste électorale du 30. Mais c’est pas grave un jour ça va changer; avec ou sans couler le sang

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES