spot_imgspot_img

Gabon: Les précisions du ministre de l'Intérieur à propos de la révision de la liste électorale et la sécurité des candidats

Le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a donné, dans la soirée de lundi 27 juillet, dans le journal télévisé de 20 heures sur la Première chaîne de Radio Télévision Gabonaise (RTG1), des précisions relatives aux opérations de révision de la liste électorale et aux dispositions envisagées par le gouvernement pour assurer la sécurité des candidats indépendants et ceux de l’opposition durant le processus électoral.

Dans le cadre de ses rencontres hebdomadaires avec le Président de la Cour Constitutionnelle, et ce jusqu’au 14 août 2009, pour évaluer régulièrement l’évolution des travaux préparatoires de l’élection présidentielle du 30 août prochain, notamment en ce qui concerne le volet touchant la révision de la liste électorale et l’édition de la carte d’électeur, le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndoungou, a fait une déclaration dans laquelle il a répondu, en partie, à certaines préoccupations des huit candidats contestataires de la manière dont se sont déroulées les opérations de révision du fichier électoral.

« La révision portait sur l’enregistrement de nouveaux électeurs ayant atteint l’âge de voter ou n’ayant jamais été enrôlés et la radiation de ceux qui ne jouissent plus du droit de vote », précise le ministre avant de regretter le fait que  » Nombre d’électeurs antérieurement enregistrés dans des localités qu’ils ont quittées se sont malheureusement encore fait recenser sans procéder à leur radiation dans la première zone d’enregistrement, gonflant ainsi le nombre d’électeurs, avec le rajout de 200.000 nouveaux électeurs ».

Pour corriger cet état de fait, le ministre de tutelle est plutôt rassurant: » Mes services compétents sont actuellement à pied d’œuvre pour remédier à tous les cas de double emploi. Toutes les anomalies à ce niveau seront corrigées et nous procéderons dans les tout prochains jours à l’affichage des listes corrigées pour une dernière lecture des électeurs. La liste définitive et les cartes d’électeurs seront disponibles et présentées à la Cour Constitutionnelle au plus tard le 13 août 2009″, a soutenu Jean François Ndongou.

 » Plus rien de notre côté, n’empêchera la tenue effective de l’élection présidentielle à la date du 30 août. Pour des raisons calendaires, nous ne pouvons plus proroger la durée de l’opération de révision de la liste électorale. Mais, je puis rassurer que toutes les anomalies seront corrigées, afin que le processus se déroule dans les conditions souhaitées », a insisté le ministre de l’Intérieur.

Concernant la sécurité des différents candidats à la présidentielle du 30 août 2009 durant le processus électoral, Jean François Ndongou a précisé:  » Les ministres de la Défense et de l’Intérieur ne ménageront aucun effort pour assurer la sécurité de tous les candidats à la magistrature suprême. Mais, il faut bien que nous recevions leur aval, à travers des demandes régulières, avant de mettre des agents derrière eux ».

A remarquer que les précisions du ministre de l’Intérieur viennent peu après la protestation de huit candidats de l’opposition – qui se sont réunis lundi 26 juillet 2009 au siège de l’UPG de Pierre Mamboundou – contre la manière, ont-il déclaré, dont les opérations de révision de la liste électorale ont été réalisées par le gouvernement.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,846FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES