spot_imgspot_img

Gabon : Mba Abessole averti les militaires

Suite aux suspicions de candidature mirage et de retraite stratégique de dernière minute, le président du Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité), Paul Mba Abessole, a réaffirmé le 25 juillet sa volonté de briguer le fauteuil présidentiel. A cette occasion, il s’est insurgé contre le maintien de certains candidats à leurs fonctions ministérielles, notamment au portefeuille déterminant de la Défense nationale, et mis en garde à cet effet les militaires, afin qu’ils privilégient toujours l’intérêt du peuple à celui de leurs supérieurs.

Parmi les premiers candidats déclarés dans la course à l’élection présidentielle, le président du Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité), Paul Mba Abessole, a tenu à faire une importante mise au point le 25 juillet dernier à son siège de Petit Paris à Libreville.

Aux rumeurs qui l’accusent d’avoir posé une candidature mirage et de préparer une retraite stratégique, le vieil opposant rallié à la majorité présidentielle a réaffimé «je suis candidat. Et je travaille de toutes mes forces pour gagner l’élection».

L’homme au béret noir a rapidement abordé la vive polémique qui frappe actuellement le processus électoral, celle du maintien des deux ministres candidats au gouvernement, notamment au délicat portefeuille de la Défense nationale.

«Malgré le vide juridique (…), la logique et le bon sens auraient voulu que tous les candidats à l’élection présidentielle sortent du gouvernement», a estimé Paul Mba Abessole, mettant en garde contre «les risques de dérapages».

«Il ne faut pas jouer avec le feu», a lancé le président du RPG, évincé du nouveau gouvernement pour avoir trahi la charte de la majorité présidentielle en présentant sa candidature, selon le PDG.

Monsieur Mba Abessole a invité les autorités à la «consolidation des consensus et au respect de toutes les lois et règles du jeu», pour éviter de risquer de troubler la paix si chèrement acquise au fil des années.

Aussi le candidat a-t-il lancé un vibrant appel aux militaires gabonais, afin qu’ils puissent toujours privilégier l’intérêt du peuple à l’intérêt de leur seul supérieur.

«Les militaires sont au service de nous tous et non au service d’un individu. Ils connaissent les mêmes difficultés que tous leurs parents. Ils sont conscients de la situation désastreuse dans laquelle se trouve notre pays», a expliqué Paul Mba Abessole.

«Un militaire ce n’est pas seulement un homme qui a une arme au poing. (…) Mais un compatriote qui sait qu’il ne restera pas militaire toute sa vie. Qui sait aussi qu’un jour viendra, où il prendra sa retraite. Nous savons ce que sont devenus ceux d’entre eux qui ont pris leur retraite, nous les avons vu marcher récemment dans les rues. Cela veut dire qu’ils ont de sérieux problèmes auxquels pensent déjà ceux qui sont encore en exercice. J’en appelle donc à la conscience de chacun d’eux, car nous devons être ensemble», a poursuivi le président du RPG.

Le maintien du candidat du PDG à la tête du ministère de la Défense nationale fait craindre à de nombreux le risque de voir l’armée intervenir en cas de litige électoral.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES