spot_imgspot_img

Gabon: « Bongo Doit Partir » devient « Bloc Démocratique populaire» et soutien Ali Bongo Ondimba


ATTENTION – NOTICE: Le BDP-Gabon Nouveau de Daniel Mengara dément radicalement l’information contenue dans l’article ci-dessous. Nous le publions ici juste pour des questions d’information, mais le démenti officiel du BDP-Gabon Nouveau existe sur ce site. Pour lire le démenti du BDP-Gabon Nouveau, cliquez ici. Le BDP-Gabon Nouveau ne s’est jamais compromis et ne se compromettra jamais. Vous pouvez lire les péripéties de Daniel Mengara au Gabon sur cette page.


Le Secrétaire national du mouvement « Bongo Doit Partir (BDP) Gabon nouveau », Heinz Essongué, au cours d’une Assemblée générale tenue ce mercredi à Libreville, a annoncé l’abolition de la nomination première au profit de « Bloc Démocratique Populaire (BDP) », tout en entérinant et en apportant son soutien au candidat Ali Bongo Ondimba pour l’élection présidentielle anticipée du 30 août prochain, tel que décidé dans un document comprenant 7 articles.

Au cours de cette réunion qui a vu la participation de hauts responsables du parti, notamment celle du président, Paskhal Nkoulou et des partisans, Heinz Essongué a également indiqué que le BDP, dans l’article 4 de son document de décision, donnait mandat au secrétariat exécutif afin de procéder prochainement à « l’élaboration de statuts et du règlement intérieur du parti » aux fins de procéder « dans les meilleurs délais » à l’organisation d’un Congrès Constitutif.

Le Secrétaire national du mouvement, citant l’article 5 dudit document a également précisé que « tout acte entrepris par M. Daniel Mengara dans le but de calomnier ou de diffamer les membres du secrétariat exécutif » du BDP « conduira à des poursuites judiciaires de ce dernier ».

Les responsables du parti, qui ont entériné le soutien du candidat Ali Bongo Ondimba pour l’élection présidentielle anticipée ont souhaité par ailleurs « convenir d’un protocole d’accord avec ledit candidat ».

Dès sa création, à la fin des années 1990, le Mouvement « Bongo Doit Partir », avec pour président fondateur, Daniel Mengara Minko, « s’oppose » à la présidence de feu Omar Bongo Ondimba à la tête de l’Etat gabonais.

Le 22 juillet dernier, après 11 ans d’exil au Etats-Unis, Daniel Mengara Minko annonçait à la Chambre de commerce de Libreville, sa candidature à l’élection présidentielle du 30 août prochain, avant de la voir rejeter le 23 juillet par la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) pour cause de non production de la quittance du trésor.

L’ex président du BDP, débouté de son poste le 25 juillet dernier, par ses militants qui lui ont imputé la responsabilité du rejet de sa candidature, a été remplacé par Paskhal Nkoulou, désormais président du « Bloc Démocratique Populaire ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,846FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES